Incendie criminel d’une résidence pour personnes âgées en N.-É.

Un jeune homme de la Nouvelle-Écosse devrait affronter la justice pour avoir intentionnellement mis le feu à l’intérieur d’une résidence pour personnes âgées, mardi soir dernier, à Shelburne.

Selon la plainte initiale reçue par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), il s’agissait d’une dispute impliquant l’homme de 21 ans qui se comportait de façon imprévisible.

La situation s’est détériorée au point où l’homme a versé de l’essence dans l’appartement qu’il visitait et dans le corridor. Il a ensuite mis le feu à l’essence et a subi des brûlures graves.

Le bâtiment a pris feu, mais grâce au soutien de la police et de plusieurs services de sécurité incendie, les 29 résidents ont réussi à s’échapper. Des premiers soins ont été prodigués à certains résidents ainsi qu’au suspect jusqu’à l’arrivée des ambulanciers paramédicaux.

Le suspect, un homme de Shelburne, fait face à des accusations d’incendie criminel causant un danger pour la vie humaine. Les 29 résidents ont obtenu de l’aide de leur famille, de la Croix-Rouge et de divers organismes communautaires.