Saint-Jean: des femmes victimes d’avances non désirées

La Force policière de Saint-Jean a ouvert une enquête à la suite d’incidents qui se seraient déroulés récemment dans le quartier Millidgeville.

Suite à une discussion avec des membres de l’Association culturelle chinoise du Grand Saint-Jean, des femmes membres du groupe ont fait part à la police d’avances non désirées.

Au cours du mois dernier, trois incidents ont été signalés à la police. Selon les plaignantes, les événements ont eu lieu entre les avenues University et Millidge, non loin du Centre scolaire communautaire Samuel-de-Champlain.

Selon ce qu’a indiqué la Force policière de Saint-Jean, un homme de race blanche à bord d’un véhicule s’approche des femmes en leur demandant quel chemin emprunter pour se rendre à l’université.

L’individu leur demande ensuite de monter à bord du véhicule afin de l’aider à se rendre à destination, tout en promettant de les reconduire à l’endroit où il les a rencontrées.

«À au moins une occasion, l’homme a reçu des indications pour se rendre sur le campus, mais il est reparti dans la direction opposée. On pense que l’individu a entre 35 et 40 ans et qu’il conduit un vieux modèle de véhicule rouge à quatre portes», a indiqué Jim Hennessy, le porte-parole de Force de police de Saint-Jean.

Les incidents se sont produits entre 12h et 13h et entre 17h et 18h.

Toute personne ayant des informations au sujet de ces incidents est invitée à communiquer sans tarder avec la Force policière de Saint-Jean.