Le Centre K.C. Irving plombe les finances de Bathurst

La ville de Bathurst a enregistré un déficit de 693 000 $ pour l’année fiscale 2019, principalement en raison des coûts d’opération reliés au Centre K.C. Irving.

Le fonds général (opérationnel) présente un surplus de 28 834$, tandis que le fonds utilitaire (eaux et égouts) affiche un déficit de 721 775$.

Le déficit opérationnel du Centre régional K.-C. Irving, le domicile des Titans de la LHJMQ, totalise 1,6 million$, soit 470 000$ de plus que prévu.

«Les déficits opérationnels du Centre régional K.-C. Irving continuent à nous préoccuper. Même si l’on a rationalisé sur le budget de l’an passé, ces coûts opérationnels sont et continueront d’être un défi. De plus, être le seul partenaire financier d’une structure multifonctionnelle se veut un obstacle dans la planification stratégique à long terme du centre. Nous devons continuer à œuvrer vers une solution pour ceci», a affirmé le maire Paolo Fongemie, par voie de communiqué.

Pour sa part, la Force policière de Bathurst a terminé l’année 2019 avec 362 000$ en dépenses additionnelles, en raison, entre autres, de l’embauche d’officiers de patrouille temporaires afin de remplacer des absences, ainsi que le processus d’arbitrage qui s’est terminé l’an passé. «Cela dit, ce sont deux éléments singuliers et les administrateurs de la force ont bien fait de limiter le déficit au plus bas niveau possible», a mentionné M. Fongemie.

D’autres secteurs ont eu de meilleurs résultats. Contrairement à 2018, les opérations de déneigement ont terminé l’année avec un surplus de 125 213$, ceci grâce à un hiver plus clément que prévu. Les services en récréation ont aussi terminé l’année avec une épargne de 138 398$.

«Si nous prenons en considération le déficit combiné de 834,980$ du Centre régional K.-C. Irving et de la Force policière de Bathurst, le fonds opérationnel affiche tout de même un surplus. Cela démontre le dévouement et l’engagement de l’équipe de gestion et des employés à trouver des efficiences afin de maintenir un budget balancé, ceci tout en assurant un service de qualité aux citoyens. Tous doivent être félicités pour cet effort, un effort qui va payer des dividendes dans les années à venir.»