Facultés affaiblies: plaidoyer reporté pour un ancien entraîneur des Aigles Bleus

Pierre-Alexandre Parenteau, un ancien joueur du Canadien de Montréal établi à Dieppe, est accusé de conduite avec facultés affaiblies. Son plaidoyer a été reporté au 11 septembre.

La défense veut attendre d’avoir la divulgation des faits qui entourent l’accusation avant de procéder au plaidoyer, selon Carolyne Albert, une agente représentant Mathieu Boutet, l’avocat de l’accusé.

Lors de procédures judiciaires, le bureau du procureur se doit de divulguer les preuves qui peuvent être utilisées pour inculper ou innocenter le client de la défense lors d’un procès.

L’ex-hockeyeur professionnel âgé de 37 ans n’était pas présent en cour, vendredi. À moins d’un autre délai, il plaidera coupable ou non coupable lors de sa prochaine comparution, le 11 septembre, à 9h30.

Il est accusé d’avoir eu une alcoolémie égale ou supérieure à 0,8 gramme d’alcool par litre de sang dans les deux heures qui ont suivi le moment où il a cessé de conduire.

Les faits allégués se seraient produits le 3 mars, à Riverview, selon ce que rapporte le quotidien Times & Transcript.

Le québécois Pierre-Alexandre Parenteau a joué 45 matches avec les Wildcats de Moncton en 2000-2001 avant d’être échangé à Chicoutimi.

Sa carrière s’est poursuivie pendant quelques saisons dans la Ligue de hockey américaine.

Il a joué pour huit équipes de la LNH, dont le Tricolore, les Maple Leafs de Toronto, l’Avalanche du Colorado et les Devils du New Jersey.

À la fin de sa carrière dans la LNH en 2017-2018 avec les Predators de Nashville, il est allé jouer trois matches dans la KHL en Russie.

Il a été entraîneur adjoint des Aigles Bleus de l’Université de Moncton au cours des saisons 2018-2019 et 2019-2020, mais n’est plus à l’emploi de l’Université.

Il a également été chroniqueur à l’émission Le réveil Nouveau-Brunswick sur les ondes de la radio de Radio-Canada. – AB