Les habitants du Grand Moncton appelés à économiser l’eau

La Ville de Moncton demande aux habitants de la métropole de limiter leur consommation d’eau aux activités essentielles. Elle explique que la mesure préventive vise à réduire le risque d’éclosion d’algues bleues dans son réservoir du chemin Tower.

La municipalité précise que l’eau qu’elle fournit est saine pour l’instant et peut servir au bain, à la lessive et à la cuisson, par exemple. Elle s’engage à émettre un avis si elle constate un danger pour la santé publique.

L’administration présente plusieurs exemples d’utilisation non essentielle de l’eau courante: laver les voitures, arroser les pelouses, laisser le robinet ouvert en se brossant les dents et nettoyer sa cour.

La Ville de Moncton explique que l’économie d’eau permettra d’augmenter le niveau dans le réservoir du chemin Tower et de baisser sa température, de diluer ses nutriments et d’éviter ainsi la multiplication des algues bleues.

Les algues bleues sont des microorganismes naturellement présents dans l’eau douce et dans l’eau salée, qui produisent des toxines. Elles peuvent se multiplier en été, quand leur habitat se réchauffe et se charge en éléments nutritifs.

Cet été a été exceptionnellement sec. La Ville de Moncton rappelle en outre que les chaleurs anormalement élevées pendant des durées prolongées ont causé une augmentation de la température de l’eau du réservoir du chemin Tower d’environ quatre degrés par rapport à la moyenne.

Ce réservoir (de dix milliards de litres) ravitaille celui de Turtle Creek (de sept milliards de litres) et constitue un stock d’eau pour les collectivités de Moncton, Dieppe et Riverview.

À la suite de la découverte d’algues bleues dans le bassin de Turtle Creek en 2017, la Ville de Moncton a décidé d’installer de nouveaux appareils de filtration d’eau dans son usine de traitement. Ce projet de 2,3 millions $ pourrait être terminé d’ici le 30 novembre, selon un rapport présenté en juin au conseil municipal.

Les nouveaux clarificateurs permettront de déloger les matières organiques coincées dans la mécanique de la station d’épuration et de les envoyer à la surface afin qu’elles soient ramassées.