Importante saisie d’armes: un jeune homme face à huit accusations

Des accusations ont été portées contre un homme âgé de 25 ans, de Sackville, en lien avec huit infractions relatives aux armes à feu à la suite de l’exécution d’un mandat de perquisition dans une résidence, de Lake George, près de Fredericton.

Le 20 mai, dans le cadre d’une perquisition, la police a saisi plus de 185 articles et substances illicites, dont 31 armes d’épaules et 22 armes de poing. Parmi les armes à feu saisies, 24 étaient des armes prohibées ou à autorisation restreinte.

Plusieurs armes à feu étaient chargées.

La police a aussi saisi plus de trois kilos d’une substance qui serait de la cocaïne, près de 5,5 kilos d’une substance qui serait de la méthamphétamine en cristaux, ainsi que des munitions et des billets de banque canadiens.

Un mandat d’arrestation avait été lancé contre Nicholas Bain (alias Nick), le 27 mai, en cour provinciale à Fredericton, pour possession d’armes à feu prohibées ou à autorisation restreinte, alors qu’il n’avait pas de permis.

Le mardi 11 août, un mandat de perquisition a été exécuté dans une résidence de la rue Main, à Sackville, dans le cadre d’une enquête.

Nicholas Bain y a été arrêté sans incident.

Les policiers y ont saisi plusieurs articles, dont quatre carabines, trois armes de poing et des chargeurs à surcapacités (des dispositifs interdits), ainsi que du matériel tactique, dont deux gilets pare-balles, deux casques tactiques et divers types de munitions.

Mercredi, Nicholas Bain a comparu en cour provinciale à Fredericton. Il fait face à huit chef d’accusation, dont entreposage illicite d’une arme à feu, possession d’une arme à feu dans le but de commettre un crime, possession d’une arme à arme à feu sans permis, possession d’un dispositif prohibé sans permis, et possession d’armes à feu dont le numéro de série a été modifié, effacé ou raturé.

Nicholas Bain a été mis en garde à vue et comparaîtra de nouveau en cour le 24 août pour inscrire son plaidoyer.