Battu, le chef libéral quitte son poste

Le chef du Parti libéral a connu une soirée à l’image de ses troupes, lundi, quand il a été battu dans sa propre circonscription.

Kevin Vickers, en plus d’échouer à prendre le pouvoir, n’a pas réussi à se faire élire. Il a été défait dans Miramichi par la députée sortante Michelle Conroy de l’Alliance des gens par environ 1300 voix.

Il a annoncé qu’il quittait son poste sur le champ. Son passage en politique aura donc été de très courte durée.