Élections municipales: «Le plus tôt serait le mieux»

Conseillers municipaux à Moncton et à Dieppe, Greg Turner et Daniel Allain devront démissionner après être devenus députés lundi. Quelques jours avant, cinq élus municipaux ont annoncé leur départ dans des communautés francophones. À quand les remplacements?

«Le poste demeurera vacant jusqu’aux prochaines élections», avance la porte-parole de la Ville de Moncton, Isabelle LeBlanc à propos du siège de M. Turner.

La Loi sur la gouvernance locale stipule en effet qu’aucun scrutin partiel ne peut avoir lieu si des élections municipales générales sont prévues dans les 12 mois suivant la démission d’un conseiller.

Or, Fredericton doit en organiser avant le 10 mai 2021, à la suite du report (provoqué par la pandémie de COVID-19) de celles qui devaient se tenir au printemps.

«Ce n’est pas clair, si un poste de conseiller municipal peut être rempli par une élection partielle en ce moment, nuance le directeur général adjoint des élections, David Owens. C’est une décision que doit prendre le gouvernement.»

Quoi qu’il en soit, l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) réclame au ministère des Gouvernement locaux une date pour les prochaines élections municipales générales.

«Le plus tôt sera le mieux, déclare le directeur de l’organisme, Frédérick Dion. On a vu que c’était possible pendant la pandémie.»

Il estime que les quorums (nombres minimums d’élus aux conseils municipaux) continueront d’être atteints, à part quelques problèmes ponctuels (provoquant le report de décisions).

«Il y a une charge de travail supplémentaire qui vient avec le départ d’un élu», s’inquiète toutefois M. Dion.

Une crainte d’autant plus grande qu’il rappelle que les conseillers municipaux sont à leur poste depuis plus de quatre ans et que certains d’entre eux commencent à s’essouffler.

«Tout le monde a répondu présent pour prolonger son mandat à cause de la gravité de la situation, mais il ne faut pas faire perdurer cet état de fait», soutient M. Dion.

Le porte-parole de l’AFMNB précise que les prochaines élections municipales devraient toutefois se tenir après l’automne, saison lors de laquelle les Villes doivent présenter et adopter leur budget.