Incendie de la Maison Nazareth: le coupable connaîtra sa peine vendredi

Un homme de Moncton qui a plaidé coupable d’avoir mis le feu à l’ancienne Maison Nazareth, un refuge pour sans-abris, connaîtra sa peine vendredi.

Shawn Malley a brièvement comparu par vidéoconférence devant la juge Brigitte Volpé, à Moncton, mardi après-midi.

Étant donné le peu de temps réservé à son audience, la juge en a ordonné le report à vendredi, à 13h30.

Elle a aussi demandé à ce que l’accusé comparaisse en personne.

Malley a plaidé coupable le 22 juillet à des accusations d’incendie criminel mettant en danger la vie humaine et de possession de biens criminellement obtenus d’une valeur inférieure à 5000$.

Il a aussi plaidé coupable à une accusation reliée à un accident de voiture séparé de l’incendie.

L’ancienne Maison Nazareth, située sur la rue Clark, a été détruite par l’incendie criminel le 18 février. Personne n’avait été blessé.