Taux d’achalandage anormalement élevé à l’urgence du CHU Dumont

Le Réseau de santé Vitalité a révélé, mercredi midi, que depuis la fin août, le personnel et les médecins du Centre hospitalier universitaire (CHU) Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton doivent composer avec un taux d’occupation très élevé, ce qui cause une congestion au Service d’urgence de l’établissement.

Pour les deux prochaines semaines, le Réseau demande aux gens d’alléger l’achalandage en évitant, si possible, de se rendre au Service d’urgence de l’établissement.

Le Service d’urgence de l’établissement demeure disponible pour les personnes qui ont besoin de soins urgents et qui veulent consulter un médecin.

Toutefois, la direction du Réseau demande aux gens dont l’état de santé ne nécessite pas de soins urgents de prendre rendez-vous avec leur médecin de famille ou leur infirmière praticienne, de se rendre à une clinique sans rendez-vous ou de communiquer avec le service Télé-Soins (811).

Le réseau précise qu’il faut s’attendre à des délais inhabituels pour les cas non urgents au Service d’urgence.

Pour expliquer le taux d’occupation élevé du CHU, le réseau cite un manque de personnel dans plusieurs secteurs, un nombre élevé de patients aînés en attente d’un hébergement dans un foyer de soins ou un foyer de soins spéciaux et un taux d’hospitalisation élevé.