Justin Bourque victime d’une surdose en prison

L’homme qui a été reconnu coupable d’avoir assassiné de sang froid trois agents de la GRC, en 2014 à Moncton, repose maintenant à l’hôpital après avoir été victime d’une surdose de drogue.

C’est ce qu’a rapporté Global News, mercredi.

Justin Bourque, qui purge une sentence de prison à vie à l’Institution Atlantique de Renous, serait «en mauvaise condition», selon une source qui s’est confié à Global News.

Le meurtrier a été victime d’une surdose la semaine dernière. Il a été transporté dans un hôpital de la région avant d’être transféré dans un autre institution pour des raisons de sécurité.

Selon Global News, une enquête est en cours afin de déterminer comment Bourque a pu mettre la main sur la drogue.