Pont-Landry: un vieux sentier pourrait bientôt reprendre vie

Après plusieurs années à l’abandon, un vieux sentier à Pont-Landry, dans la Municipalité régionale de Tracadie, pourrait bientôt reprendre vie.

Le sentier de 2,7 kilomètres, situé devant le Magasin général Landry, ouvert au début du 20e siècle, longe un ruisseau menant à un barrage qui alimentait, il y a longtemps, un moulin à farine et une usine de sciage.

«On appelait ça autrefois le moulin à Valaire, c’est lui qui était là au tout début», dit Melvin Doiron, porte-parole d’un groupe de travail mis sur pied par la MRT, qui parraine le projet.

Le moulin original a été construit vers 1859 par Valaire Landry, le grand-père de Jean-Marie Landry, le premier propriétaire du magasin général, qui accueille toujours des clients plus de 100 ans après son ouverture.

Le rôle du groupe de travail est de restaurer le sentier et d’embellir les environs.

On envisage notamment d’y installer des panneaux d’interprétation de la faune et du bassin versant et d’y installer des œuvres d’artistes locaux. Une halte pourrait être construite à l’entrée du sentier.

Un ou deux bassins pourraient être consacrés à l’élevage d’alevins de truites pour de la pêche.

Selon Melvin Doiron, l’endroit est un lieu idéal pour y pratiquer un nombre d’activités comme la marche, la raquette en hiver ou la pêche.

La MRT a retenu les services d’une firme d’architecture pour soutenir le groupe de travail dans ses démarches de conceptualisation. L’une des autres étapes importantes à franchir actuellement est d’obtenir l’accès à certains terrains privés qui sont traversés par le sentier.

Le plan devra éventuellement être présenté à la population et au conseil municipal.