Un parc Séraphin-Légère à Caraquet

La Ville de Caraquet désignera un parc multifonctionnel au nom d’un de ses plus anciens politiciens. Ce secteur vert situé à proximité de la caserne de pompiers sera dorénavant appelé parc Séraphin-Légère, a annoncé le comité de toponymie de la municipalité.

Ce lieu est connecté à la piste cyclable et comprend des stations d’exercice. Marchand et homme politique né à Caraquet en 1870, Séraphin Légère y a vécu toute sa vie et il y éleva 11 enfants de deux mariages.

Il a été député libéral à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick comme député de Gloucester pendant 22 ans. Élu de 1908 à 1912 et de 1917 à 1935, Séraphin Légère a été le député provincial natif de Caraquet qui a siégé le plus longtemps à Fredericton.

Décédé tragiquement dans un accident de la route en revenant de la capitale en 1935, Séraphin Légère s’est également engagé dans la Société nationale des Acadiens et dans plusieurs autres mouvements reliés à la cause acadienne. Chanteur à ses heures, on retient de lui sa voix forte et puissante. Sa résidence ainsi qu’un commerce se situaient là où est le poste de pompiers et le parc en question se situe en tout ou en partie sur la propriété de Séraphin Légère.