Déficit de 5,9 millions $ à l’Université de Moncton

L’Université de Moncton a adopté des budgets déficitaires pour les deux années à venir, et prévoit déjà une nouvelle vague d’augmentation de frais de scolarité en 2021.

Face à une baisse des revenus dans plusieurs secteurs, l’Université de Moncton diminue ses dépenses d’environ 2,5 millions $ en 2020-2021.

Elle a adopté des budgets déficitaires de 5,9 millions $ pour cette année et de 2,8 millions $ pour l’an prochain.

En 2021, l’Université prévoit déjà de nouvelles augmentations des droits de scolarité de 2% pour les étudiants du N.-B. qui y sont inscrits depuis 2018-2019, et des augmentations de 8% pour les autres étudiants canadiens et internationaux.

Ces augmentations des droits de scolarité s’ajouteront à celles de l’année 2020 annoncées en juin.

Cette nouvelle hausse était inévitable, selon le recteur Denis Prud’Homme.

«Pour cette année, on a réalisé des coupures d’environ 2,5 millions $ au niveau des services et des facultés, ce qui nous emmenait quand même à un déficit d’environ 8 millions $ (sans l’augmentation des droits de scolarité). Considérant que les coûts de droits de scolarité sont en-deçà de la moyenne provinciale, il y avait une marge de manoeuvre.»

Le recteur ajoute que les droits de scolarité de l’Université de Moncton sont toujours en-dessous de la moyenne provinciale malgré ces augmentations, et que plusieurs étudiants bénéficient de soutien financier par l’entremise de bourses.

Le recteur souligne aussi que des subventions gouvernementales n’ont pas été renouvelées, ce qui ajoute à la pression financière de l’université.

Denis Prud’Homme estime qu’une révision des programmes offerts s’impose dans les années à venir.

«Si on veut maintenir la qualité de l’expérience étudiante, la qualité des cours, il va falloir faire un exercice très important […] pour avoir des gains d’efficience au niveau de nos dépenses dans la nature des programmes qu’on va offrir.»

Il propose par exemple que certains cours soient offerts «en réseau» à travers les trois campus.

Les budgets des années 20-21 et 21-22 sont disponibles sur le site web de l’Université.

Plus de détails à venir.