Festival de la citrouille géante de Néguac: un mastodonte de 1058 livres gagne le concours

Faire pousser une citrouille géante, ce n’est pas une petite affaire. Parlez-en à Aldéoda Losier, le plus récent vainqueur du Festival provincial de la citrouille géante de Néguac.

Aldéoda Losier, de Tracadie, a remporté le concours annuel avec une citrouille de 1058 livres, soit 15 livres de plus que le mastodonte cultivé par Laurent Mallet, de Shippagan, qui a terminé au deuxième rang.

Daryl et Maureen Tingley ont terminé en troisième place avec une citrouille de 1002 livres. Le couple de Fredericton n’a pas été en mesure de battre son propre record, établi en 2019, d’une citrouille de 1547 livres.

«Je suis sans mots. C’est tout un défi», déclare Aldéoda Losier.

M. Losier participe au concours depuis sept ans. Les premières années, ses citrouilles ont toutes pesé moins de 500 livres. C’est en prenant de l’expérience qu’il a commencé à cultiver des géantes. Son record personnel est une citrouille de 1121 livres.

«Je suis content d’ailleurs qu’il existe une catégorie pour les citrouilles de 500 livres et moins, car il faut commencer petit. Le prochain objectif est de pouvoir se battre soi-même, donc l’an prochain, je veux battre mon record de 1121 livres.»

Le début de la culture d’une citrouille géante commence environ 150 jours avant la tenue d’un concours. L’agriculteur doit bien s’occuper de sa plante. Pour obtenir les meilleurs résultats, la citrouille doit être arrosée abondamment, soit environ 378 litres par jour, particulièrement dans les semaines qui précèdent l’événement. «C’est un événement rassembleur. On félicite l’équipe de Néguac d’avoir fait en sorte que l’événement ait eu lieu, malgré la pandémie.»

Le record mondial appartient à Mathias Willemijns, un cultivateur belge, qui a fait pousser en 2016 une citrouille de 2624,6 livres.