Les usines de pâtes et papiers d’Irving paieront plus de taxes foncières

L’empire Irving a annoncé, lundi matin, dans un communiqué de presse, que l’évaluation foncière de ses quatre usines de pâtes et papiers situées dans la province avait augmenté d’en moyenne 15%.

Les usines concernées sont celles d’Irving Pulp & Paper (Saint-Jean), Irving Paper (Saint-Jean), Irving Tissue (Saint-Jean) et Lake Utopia Paper (près de Saint-George).

La richissime famille souligne qu’elle s’attendait à cette hausse et affirme avoir pleinement collaboré avec les évaluateurs de Service Nouveau-Brunswick (SNB).

L’entreprise souligne toutefois que cette hausse survient à un bien mauvais moment et qu’elle n’est pas justifiée.

«Turner Drake and Partners, Ltd. (expert en impôts fonciers) a récemment examiné tous les impôts fonciers des usines de pâtes et papiers de l’Est du Canada et a confirmé que nos usines du Nouveau-Brunswick se situaient dans le premier quartile pour les impôts payés.»

«Le marché des usines de pâtes et papiers continue d’être un marché d’acheteurs. L’utilisation du papier en particulier est en baisse en raison de l’augmentation de la technologie

numérique. Cela se reflète dans le nombre d’usines qui ont tourné au ralenti ou fermé en Amérique du Nord. Depuis 2013, la demande de nos produits papetiers a diminué de 50% en Amérique du Nord et un nombre important d’usines ont fermé.»