Facultés affaiblies: quatre arrestations en trois jours au Madawaska

Quatre automobilistes ont été arrêtés pour conduite avec facultés affaiblies pendant la fin de semaine lors de patrouilles effectuées dans le Nord-Ouest par la GRC.

Vendredi, en soirée, un véhicule a été intercepté par la police sur le chemin Deuxième-Sault, à Saint-Joseph-de-Madawaska. Le permis du conducteur âgé de 39 ans a été suspendu et son véhicule a été mis en fourrière pour trois jours, car il a obtenu le résultat «fail» sur l’appareil de détection approuvé.

En soirée, la police a intercepté un véhicule sur le chemin Martin, à Sainte-Anne-de-Madawaska.

Une femme âgé de 32 ans a été arrêtée après avoir échoué le test, puis elle a été transportée au Détachement de Saint-Léonard de la GRC afin d’effectuer un alcootest. Son permis a été suspendu pour 90 jours et son véhicule mis en fourrière pour 30 jours. Elle a été libérée, mais elle devra comparaître en cour provinciale à Edmundston en février.

Samedi, en soirée, sur le chemin Deuxième-Sault, à Saint-Joseph-de-Madawaska, la police a arrêté un automobiliste âgé de 28 ans pour conduite avec facultés affaiblies. Il a été transporté au Détachement de Saint-Léonard de la GRC afin d’effectuer un alcootest. Son permis a été suspendu pour sept jours et son véhicule mis en fourrière.

Dimanche, en soirée, des policiers ont intercepté un véhicule sur la route 255, à Saint-André.

Un automobiliste âgé de 46 ans a été arrêté pour conduite avec facultés affaiblies. Il a ensuite été transporté au Détachement de Saint-Léonard de la GRC afin d’effectuer un alcootest.

Son permis a été suspendu pour 90 jours et son véhicule mis en fourrière pour 30 jours. Il a été libéré, mais il devra comparaître en cour provinciale à Edmundston en février.

«La conduite avec facultés affaiblies demeure la principale cause de décès et de blessures graves sur les routes, a déclaré le gendarme Alex Roussel de la GRC. Il s’agit d’un comportement dangereux et illégal, et il faut tous faire quelque chose pour que cela cesse.»

«Quiconque soupçonne un automobiliste de conduire avec les facultés affaiblies est prié de composer le 911 afin de fournir une description du véhicule et du conducteur, ainsi que le numéro de plaque, et d’informer la police de la direction dans laquelle il se dirigeait afin de contribuer à l’amélioration de la sécurité sur les routes de la province.»