Fusillade de Fredericton: l’accusé «essayait de repérer des démons», plaide la défense

Au procès de Matthew Raymond, accusé de quatre meurtres à Fredericton il y a deux ans, on a appris mardi que l’homme avait passé une grande partie de l’année avant la tuerie à essayer de repérer des démons.

Raymond est accusé des meurtres au premier degré des civils Donnie Robichaud et Bobbie Lee Wright, ainsi que des policiers municipaux Robb Costello et Sara Burns.

Ils ont tous été abattus, depuis une fenêtre, dans le stationnement d’un complexe d’appartements de Fredericton le 10 août 2018.

La défense poursuit mardi le contre-interrogatoire du caporal Aaron Gallagher, technicien en informatique judiciaire à la Gendarmerie royale du Canada. Le jury a pu voir des captures d’écran de conversations entre Raymond et Rob Lee, animateur d’une chaîne YouTube qui présente une théorie du complot, notamment des vidéos qui parlent de repérer des serpents et des démons.

L’avocat de la défense Nathan Gorham a soutenu que les conversations montrent une brouille entre les deux hommes lorsque Raymond a envoyé à M. Lee une liste de noms de personnes actives sur le site et qu’il croyait être des démons. M. Lee a répondu qu’il aurait l’air fou s’il accusait des gens sans preuves.