COVID-19: trois nouveaux cas lundi; un seul dans le Restigouche

Trois nouveaux cas confirmés de COVID-19 ont été annoncés lundi par la Santé publique du Nouveau-Brunswick.

Il s’agit de deux personnes âgées de 70 à 79 ans de la région de Fredericton et d’une personne du Restigouche dans la soixantaine.

Les deux premiers cas sont liés à un voyage à l’étranger et le troisième fait l’objet d’une enquête afin d’en déterminer la source. Toutes ces personnes sont en auto-isolement.

Huit personnes atteintes du virus se sont remises au cours des 24 dernières heures au Nouveau-Brunswick.

Le nombre de cas actifs continue donc de descendre, petit à petit. Il était de 60, lundi, dans l’ensemble de la province. Quatre personnes étaient hospitalisées (aucune aux soins intensifs).

Les cas étaient répartis entre les zones Campbellton / Restigouche (40 cas), Moncton / Sud-Est (17 cas) et Fredericton (3 cas).

La zone 5 – qui comprend entre autres Campbellton, Dalhousie, Charlo et Balmoral – demeure en phase orange de déconfinement jusqu’à nouvel ordre.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, a demandé à tous les Néo-Brunswickois de garder le cap, lundi, par voie de communiqué.

«Nous voulons que tous les gens du Nouveau-Brunswick réduisent leurs contacts étroits au minimum. Aidons le Nouveau-Brunswick et la bulle atlantique à combattre la deuxième vague. Travaillons ensemble, mais à distance.»

Plusieurs nouveaux cas près du Nouveau-Brunswick 

En Nouvelle-Écosse, les autorités ont annoncé lundi avoir dépisté un nouveau cas de COVID-19.

La personne ayant contracté le virus a eu des contacts étroits avec un cas lié à un voyage. Il y a seulement cinq cas actifs dans cette province et personne n’est hospitalisé.

Au Québec, 808 nouveaux cas ont été rapportés lundi, dont 7 dans le Bas-Saint-Laurent et 20  dans la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Ces régions comptent respectivement 45 et 194 cas actifs.

La municipalité régionale de comté d’Avignon, située à un jet de pierre de Campbellton, continue de se remettre d’éclosions récentes dans deux établissements pour personnes aînées.

Le nombre de cas actifs est à la baisse dans cette région. Il est passé de 67 à 37 de jeudi à dimanche.

Dans le Maine, la situation demeure inquiétante. Les autorités ont annoncé lundi le dépistage de 58 nouveaux cas, selon le Bangor Daily News.

Ce quotidien rapporte que le nombre de nouveaux cas rapportés en moyenne chaque jour est à la hausse.

Au cours de la dernière semaine, la moyenne a été de 45 cas par jour. Il s’agit d’un sommet depuis la fin mai. Aux dernières nouvelles, il y a 745 cas actifs dans le Maine.