Une fillette de 8 ans happée mortellement à Tracadie

Une fillette âgée de 8 ans est décédée dans la nuit de jeudi à vendredi des suites des blessures subies après avoir été heurtée quelques heures plus tôt par une automobile, à Tracadie.

Devant la gravité de son état, la jeune victime a été transportée d’urgence à l’Hôpital régional de Tracadie, d’où elle a été rapidement transférée dans un hôpital de Halifax, mais elle y a rendu l’âme.

La tragédie est arrivée dans le centre-ville, vers 19h. La jeune fille roulait en trottinette en compagnie d’un membre de sa famille quand elle a été happée par une voiture.

Des membres de la GRC et des pompiers de Tracadie se sont rendus sur les lieux de la collision, à l’intersection de la rue du Couvent et de la rue Principale, près de l’hôpital local.

Les personnes qui se trouvaient dans le véhicule n’ont pas été blessées.

«C’est une tragédie qui frappe la famille, l’école de la jeune victime et toute la communauté», a commenté le sergent Pierre Chiasson, du détachement Nord-Est de la GRC.

L’identité de la victime n’a pas été dévoilée par le policier, même si les réseaux sociaux ont divulgué le nom de la malheureuse Karianne Mallet.

Un enquêteur de la GRC chargé de la reconstitution des collisions collabore à l’enquête. Il doit interroger des témoins et vérifier le contenu des caméras de surveillance installées dans le secteur dans les prochaines heures.

L’école La Ruche de Tracadie, que fréquentait la fillette, a mis en place un protocole d’aide psychologique pour les élèves et les enseignants qui en auraient besoin.

«Nos pensées sont avec la famille affectée. L’ensemble de l’équipe du District scolaire francophone Nord-Est compatit avec la famille et leurs proches et de ce fait, nous avons des équipes de soutien sur place pour accompagner ceux qui ont besoin d’aide durant ces temps difficiles», a déclaré Ian-Guillaume DesRoches, coordonnateur des relations stratégiques au District.

Le sergent Chiasson a également rappelé aux conducteurs et aux familles d’être extrêmement prudents sur les routes en cette fin de semaine de l’Halloween.
L’enquête se poursuit.