Ottawa recommande le masque à trois épaisseurs

Les autorités fédérales de santé publique changent leurs directives sur les masques non médicaux.

L’Agence de la santé publique du Canada recommande dorénavant le port d’un couvre-visage à trois épaisseurs.

«Un masque ou un couvre-visage devrait être fait d’au moins trois couches: deux couches de tissu serré, comme du coton ou du lin, et une troisième couche (centrale) en tissu filtrant, comme un tissu de polypropylène non tissé», peut-on lire dorénavant sur le site de l’agence.

L’administratrice en chef de l’agence, Theresa Tam, a annoncé ce changement de directive en conférence de presse, mardi.

Dre Tam a justifié le changement par l’évolution des études scientifiques sur le nouveau coronavirus.

Soulignant le fait qu’on en apprend plus sur les dangers d’infections par aérosols et par gouttelettes de différentes tailles, elle a dit qu’il est maintenant sage d’ajouter une autre couche de protection.

L’Organisation mondiale de la santé recommande pourtant un masque à trois épaisseurs depuis  juin.

Au Canada, la grande majorité des couvre-visage faits maison comme ceux vendus en commerce ont seulement deux épaisseurs.