COVID-19: Saint-Jean en orange, autre éclosion dans un foyer de soins

La zone 2 – qui couvre la région de Saint-Jean et une partie du Sud-Ouest – sera bientôt de retour dans la phase orange de déconfinement.

La médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell, a annoncé vendredi après-midi la découverte de neuf nouveaux cas de COVID-19 dans la province.

Sept de ces cas sont dans la zone 2:

  • une personne âgée entre 20 et 29 ans
  • trois personnes âgées entre 40 et 49 ans
  • une personne âgée entre 50 et 59 ans
  • une personne âgée entre 60 et 69 ans
  • une personne âgée entre 70 et 79 ans

Les deux autres cas sont dans la zone 1 (région de Moncton):

  • une personne âgée de 19 ans ou moins
  • une personne âgée entre 20 et 29 ans

Selon le premier ministre, il y a environ 300 personnes en auto-isolement dans la région de Saint-Jean. Il a mis en garde que si la progression du virus n’est pas rapidement contrôlée, une régression en phase rouge pourrait survenir.

Plusieurs personnes en auto-isolation sont des travailleurs de la santé, selon la Dre Russell. Elle s’attend à ce que plusieurs d’entre elles reçoivent un diagnostic positif au cours des prochains jours et que le nombre de cas actifs continue d’augmenter.

Un cas a été recensé dans un foyer de soins de la zone 2, soit au Shannex Tucker Hall, à Saint-Jean.

Il y a présentement 51 cas actifs de COVID-19 au N.-B. Une personne est hospitalisée.

Le Sud-Est de retour en phase orange

La zone 1 – qui couvre une bonne partie du Sud-Est dont le Grand Moncton, Shediac, Sackville et Bouctouche – est de retour dans la phase orange de déconfinement depuis minuit, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les gens doivent désormais former une bulle d’un seul ménage. Cette bulle peut être élargie pour inclure des aidants naturel, des soignants ou un membre de la famille immédiate qui a besoin de soutien. Le port du masque est obligatoire dans les lieux publics intérieurs et extérieurs.

La Santé publique de seulement entrer ou sortir de la zone 1 pour des raisons essentielles. Cela comprend entre autres le travail, l’école, les courses essentielles et les rendez-vous médicaux. Le reste de la province demeure en phase jaune.

Université de Moncton: deuxième cas confirmé

L’Université de Moncton a annoncé vendredi après-midi qu’une deuxième personne étudiante du campus de Moncton a contracté le virus. La personne est présentement en isolement.

Le premier cas dans la population étudiante du campus de Moncton a été confirmé lundi.

Deux sources possibles d’exposition à Moncton

Les personnes qui ont visité le resto-bar Keg Steakhouse and Bar, situé au 576 rue Main, le 17 novembre entre 19h45 et 20h30 devraient demeurer à l’affût de l’apparition de symptômes pendant 14 jours.

Les personnes qui ont visité la salle de conditionnement physique du CEPS Louis-J.-Robichaud de l’Université de Moncton, située au 40 avenue Antonine-Maillet, aux heures et dates mentionnées ci-dessous devraient demeurer à l’affût de l’apparition de symptômes pendant 14 jours:

  • le 6 novembre de 18h à 19h30
  • le 9 novembre de 17h15 à 18h15
  • le 10 novembre de 17h15 à 18h15
  • le 12 novembre de 17h15 à 18h15
  • le 13 novembre de 18h30 à 19h30