Bathurst: le maire Paolo Fongemie fait ses adieux à la vie politique

Après un règne à la tête de la municipalité de Bathurst qui aura duré un peu plus de quatre ans, Paolo Fongemie a officiellement quitté ses fonctions de maire.

Élu maire de la plus importante ville du Nord-Est de la province en mai 2016, ce dernier quitte comme convenu ses fonctions après quelques annonces à saveur économique et la réalisation de l’exercice budgétaire 2021 de la municipalité.

«Je quitte la tête haute et avec la satisfaction du devoir accompli», a affirmé Paolo Fongemie dans sa dernière entrevue accordée à l’Acadie Nouvelle en tant qu’élu municipal.

Le principal intéressé qualifie cette importante étape de vie de semi-retraite.

N’allez toutefois pas croire que Paolo Fongemie passera les prochains mois à faire de la motoneige, à jouer au golf ou encore à taquiner le poisson.

«Au moins, mes semaines de travail vont passer d’une centaine d’heures à environ 50 heures, ce qui est beaucoup mieux comme régime de travail. Les six prochains mois vont carrément être une cure de désintoxication!»

Paolo Fongemie estime que son nouveau poste de vice-président aux services administratifs du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick ne sera pas nécessairement de tout repos, tout en répétant que ces nouvelles fonctions ne sont pas compatibles avec un rôle de maire.

Ce dernier a passé les dernières semaines à préparer le terrain pour le conseiller Lee Stever, qui agira en tant que maire jusqu’au scrutin municipal prévu le 10 mai 2021.

Il dit laisser la direction d’une municipalité qui repose sur des bases solides.

«Je suis fier de ce que je vois au conseil municipal, chez nos pompiers et policiers et partout ailleurs dans les divers services municipaux», a indiqué le maire sortant.

Paolo Fongemie est en mesure de quitter ses fonctions sur une note relativement positive. Sa dernière feuille de route comporte entre autres un récent budget municipal sans hausse de taxe foncière, un accord historique de collaboration avec la Première Nation Pabineau de même qu’un ambitieux programme d’incitatifs visant à assurer la croissance de la Ville de Bathurst.

«Mon plus beau souvenir»

Il faut toutefois chercher un peu plus loin afin de dénicher les plus beaux souvenirs de Paolo Fongemie en tant que maire.

«Je dirais que la conquête de la Coupe Memorial par le Titan d’Acadie-Bathurst en 2018 est probablement mon plus beau souvenir de maire. Il y avait une telle fierté dans l’air, les gens s’identifiaient tellement à cette équipe-là.»

À l’inverse, l’élu sortant affirme qu’il se serait aisément passé de la pandémie de COVID-19 qui lui laisse un goût amer dans la bouche.

«J’ai aussi trouvé difficile d’annoncer aux membres du conseil et à l’équipe de gestion que je quittais mes fonctions», a ajouté Paolo Fongemie.

Ce dernier entend maintenir une certaine forme d’engagement communautaire et de servir certaines causes qui lui sont chères, comme celle de la revitalisation de l’académie l’Assomption qu’il juge essentielle.

Le maire sortant entend toutefois se tenir loin de l’arène politique et évitera à tout prix de commenter publiquement le travail à venir des élus municipaux.

«C’est hors de question pour moi de jouer à la belle-mère… Je souhaite simplement que le prochain conseil municipal puisse continuer le travail qui a été commencé.»