COVID-19: six nouveaux cas jeudi, le Sud reste dans la phase orange

La Santé publique du Nouveau-Brunswick a annoncé six nouveaux cas de COVID-19, jeudi après-midi.

  • une personne âgée entre 30 et 39 ans dans la zone 1 (région de Moncton)
  • une personne âgée de 19 ans ou moins dans la zone 2 (région de Saint-Jean)
  • une personne âgée entre 30 et 39 ans dans la zone 2 (région de Saint-Jean)
  • une personne âgée entre 60 et 69 ans dans la zone 2 (région de Saint-Jean)
  • deux personnes âgées entre 60 et 69 ans dans la zone 3 (région de Fredericton).

Tous ces cas sont sous investigation, et les personnes sont en auto-isolement.

Il y a maintenant 111 cas actifs de COVID-19 dans la province, soit 71 dans la zone 2 (Saint-Jean), 19 dans la zone 1 (Moncton), 16 dans la zone 3 (Fredericton), un dans la zone 4 (Edmundston) et quatre dans la zone 6 (Chaleur/Péninsule acadienne).

Personne n’était hospitalisé, jeudi. Les trois zones du Sud de la province restent en phase orange jusqu’à nouvel ordre.

Le premier ministre, Blaine Higgs, a expliqué que la Santé publique réévalue régulièrement la situation. Il a dit qu’il a bon espoir que le Sud retournera dans la phase jaune «plus tôt que tard».

Blaine Higgs s’attend à ce que les régions de Moncton et de Fredericton passent «bientôt» en phase jaune. Il note cependant que le déconfinement risque de se faire plus tard dans la région de Saint-Jean, où le nombre de cas actifs reste beaucoup plus élevé.

Au cours des sept derniers jours, 56 cas ont été annoncés à l’échelle provinciale Le nombre de personnes qui ont été infectées par la COVID-19 depuis mars atteint maintenant 520.

La médecin-hygiéniste en chef a d’ailleurs annoncé que l’éclosion de la zone 5 – qui couvre une bonne partie du Restigouche – est officiellement terminée. Cette éclosion s’était déclarée en octobre et avait mené à une régression en phase orange pendant quatre semaines.

Directives pour le temps des Fêtes

La Santé publique a aussi dévoilé des directives pour le temps des Fêtes à l’intention des particuliers, des détaillants et des organisateurs d’événements.

«Nous ne demandons pas aux gens du Nouveau-Brunswick de ne pas célébrer les Fêtes cette année, mais nous leur demandons plutôt de prendre des précautions supplémentaires, a déclaré la Dre Russell. Commencez à planifier dès maintenant pour trouver des façons créatives de souligner la période des Fêtes cette année.»

Voici quelques-unes de ces directives :

  • évitez de vous déplacer pour des raisons non essentielles pendant les Fêtes, en particulier à l’extérieur de votre région ou dans des régions où il y a une augmentation des cas de COVID-19
  • toute personne qui se rend au Nouveau-Brunswick en provenance d’une autre province ou d’un autre pays doit s’auto-isoler pendant 14 jours dès son arrivée dans la province
  • les enfants ne sont pas autorisés à s’asseoir sur les genoux du père Noël.

Au Québec, seuls les gens habitant à une même adresse pourront fêter Noël ensemble dans les zones rouges cette année, a annoncé jeudi le premier ministre François Legault.

Les deux rassemblements permis entre le 24 et le 27 décembre, et qui avaient été annoncés il y a seulement deux semaines, sont donc annulés.

« Quand on regarde la situation, on est obligés de se rendre à l’évidence que ce n’est pas réaliste de penser qu’on va réussir à réduire la progression du virus de façon satisfaisante d’ici Noël », a dit le premier ministre.