Le Nouveau-Brunswick dévoile sa liste des plus hauts salariés

Gaëtan Thomas, l’ancien président-directeur général de la Société d’énergie du Nouveau-Brunswick, est demeuré le fonctionnaire de la province le mieux payé au cours de l’exercice financier 2019-2020 avec un salaire annuel entre 550 000$ et 574 999$.

Puisqu’il a bénéficié d’une indemnité de retraite entre 525 000 $ et 549 000 $, sa rémunération totale de l’année dépasse donc 1 million de dollars.

C’est ce que révèle le rapport publié lundi par le Bureau du contrôleur du Conseil du Trésor qui dresse un portrait des paiements attribués annuellement aux employés de la province.

Gaëtan Thomas a décidé de prendre sa retraite en mai 2020 après son mandat de dix ans à titre de président-directeur général d’Énergie NB, avant de prendre les commandes du Conseil économique du Nouveau-Brunswick deux mois plus tard.

M. Thomas était de loin l’employé du gouvernement le mieux payé, à l’exception d’une longue liste de médecins de la province qui ont eu droit au cours de la même période à une rémunération largement supérieure à la sienne.

Le rapport fait également état de la rémunération de plusieurs cadres supérieurs d’Énergie NB, dont Carl Gaunce, Mitchell Bodechon, Alan Sinclair, Keith L. Cronkhite, Darren A. Murphy et Michael D. Fairweather qui variait de 300 000$ à 399 999$ en 2019-2020.

Renaud Champagne, de Service NB, a quant à lui empoché entre 325 000$ et 349 999$ durant la période de référence, une rémunération semblable à celle des actuels et anciens PDG des réseaux de santé Vitalité et Horizon.

Gilles Lanteigne, tout comme sa remplaçante à la tête de Vitalité France Desrosiers et la dirigeante du réseau Horizon Karen McGrath, ont ainsi tous obtenu une rémunération variant de 300 000$ à 324 999$ durant l’année.

Avec un salaire de 151 400$, l’actuel premier ministre Blaine Higgs pourrait pratiquement faire figure d’enfant pauvre, diront certains. Il était néanmoins l’élu provincial le mieux rémunéré à l’Assemblée législative durant la période 2019-2020, ayant empoché environ 20 000$ de plus que la plupart de ses ministres.

Moins de médecins «millionnaires» en 2020

Le rapport révèle également la liste des paiements attribués aux médecins de la province à l’issue de l’exercice financier s’étant terminé le 31 mars 2020.

Ces paiements ont été effectués par le ministère de la Santé pour des services médicaux assurés en vertu de la Loi sur le paiement des services médicaux.

Cette liste comporte un total de 35 médecins du Nouveau-Brunswick qui ont obtenu au cours de la dernière année une rémunération qui dépasse le cap du million de dollars. À pareille date l’an dernier, cette liste de médecins dits «millionnaires» se chiffrait à 37.

Avec un salaire entre 1 900 000$ et 1 949 999$, le Dr Martin Finnegan était le professionnel de la santé le mieux rémunéré au Nouveau-Brunswick en 2020. Le radiologiste de Moncton a repris son titre de médecin le mieux payé de la province, titre qui lui avait échappé l’année dernière au profit de la Dre Sunita MacMullin.Cette dernière peut toutefois se consoler puisque sa rémunération s’est établie entre 1 850 000$ et 1 899 999$ au cours de la dernière année financière.

Les Drs Kenneth Roberts, Robert Javidi, J. Stewart MacMillan et Houfar Sekhavat ont pour leur part tous touché une rémunération supérieure à 1 500 000$ durant la même période.