Le Goulet: pas de subvention, pas de récupération d’arbres de Noël

Pour une deuxième année consécutive, le programme de récupération de sapins de Noël, dont le but est de restaurer la dune de Le Goulet, n’ira pas de l’avant.

Encore une fois, Le Goulet, une municipalité située près de Shippagan, n’a pas réussi à obtenir les subventions nécessaires du gouvernement provincial pour poursuivre le projet entamé en 2013, explique le maire Paul-Aimé Mallet.

«Nous sommes déçus que ça ne marche pas encore, parce que nous avons encore des sections de notre dune qui doivent être protégées.»

À l’aide de sapins de Noël et de vieux casiers de homard, le projet consiste à établir des murets sur la dune permettant au sable de s’accumuler sur la page. L’objectif est de diminuer l’impact de l’érosion et des inondations.

La municipalité longeant le golfe du Saint-Laurent espère toujours miser sur d’autres initiatives pour protéger sa côte. Par exemple, l’an dernier, plusieurs milliers de mètres de cube de sable, récupérés à la suite de travaux de dragage marins dans la région, ont été déposés sur la côte après qu’elle ait obtenu le feu vert du ministère de l’Environnement.

De son côté, la Commission de services régionaux de la Péninsule acadienne a terminé la semaine dernière sa campagne de collecte de sapins de Noël. Les citoyens étaient invités à les déposer à des endroits précis dans leur localité.

Selon Cédric Landry, porte-parole à la CSRPA, les arbres seront déchiquetés afin de réduire la quantité de déchets envoyés aux sites d’enfouissement.