L’UNIplex est enfin inauguré à Dieppe

La Ville de Dieppe a inauguré l’UNIplex mercredi. Le centre communautaire et sportif, d’une valeur de 31 millions $, a été construit avec l’aide de gouvernements, d’entreprises et de la communauté.

Le centre comprend deux surfaces glacées, une serre destinée à des projets de jardinage communautaire, des salles de réunion, une salle de conditionnement physique et une cuisine communautaire.

Divers groupes communautaires ont eu leur mot à dire sur les installations qui s’y trouvent, y compris des aînés et des jeunes.

Des élèves de l’école Mathieu-Martin ont par exemple proposé l’idée de la serre communautaire afin de pouvoir continuer leurs projets pendant les saisons froides. Le tout sera d’ailleurs équipé pour pouvoir y pratiquer la culture hydroponique.

«[C’est] une infrastructure moderne qui couvre les différents secteurs de notre communauté. Y’en a pour tout le monde», dit le maire de Dieppe, Yvon Lapierre.

La municipalité a versé environ 9,5 millions $ au projet, qui s’ajoute aux contributions financières de 7 250 000$ du gouvernement provincial et de 9 575 000$ du fédéral.

UNI coopération financière a contribué 1 million $ à la campagne de financement, d’où le nom de l’édifice.

Le coût total du projet, qui était prévu à environ 29 millions $, s’est finalement retrouvé à 31 millions $ en raison des tarifs d’importation de certains matériaux de construction à la frontière avec les États-Unis.

Le maire de Dieppe, Yvon Lapierre, assure par contre que la municipalité a été en mesure d’absorber ce coût additionnel dans son budget et que cela ne causera pas d’augmentation de taxe.

Certaines installations telles que la cuisine communautaire et la serre ne sont pas encore accessibles au public compte tenu de la pandémie.

Les joueuses de hockey s’entraînent cependant sur les surfaces de glace de leur nouveau centre depuis quelques jours, même si elles ne peuvent pas encore y organiser de tournoi en raison de l’interdiction imposée par la Santé publique.

L’ouverture officielle prévue en novembre avait été annulée, alors que la zone 1 (Moncton) tombait en phase orange.

Maintenant que toute la province est en phase orange à nouveau, il a fallu abandonner l’idée d’un lancement en grande pompe dans le nouvel établissement avec la présence de politiciens et de bailleurs de fonds.

Ces gens ont plutôt participé à l’annonce par vidéoconférence. L’ouverture était animée par le comédien André Roy et comportait des clips vidéo du comédien Luc LeBlanc en train d’explorer les installations de l’UNIplex.

Plus spacieux

La modernité de l’édifice contraste avec l’aréna Centenaire, l’ancien rendez-vous des joueurs de hockey de Dieppe, qui était partiellement fait de bois. Construit en 1967, il s’agissait d’un endroit chaleureux, mais pas très spacieux, selon le maire.

L’aréna Centenaire a été démoli en septembre, et le maire se rappelle que l’édifice était à un moment si délabré et sa structure si vieille qu’il fallait y interdire l’accès lorsqu’il y avait plus de cinq centimètres de neige sur le toit, par peur qu’il cède.

«Ça ne satisfaisait plus les besoins de la communauté. On a examiné différents modèles potentiels, on savait qu’on avait besoin d’une surface de glace additionnelle», dit le maire.

Avec ses deux surfaces de glace aux dimensions de la LNH, l’UNIplex dispose de bien plus d’espace.