COVID-19: 23 nouveaux cas au N.-B. jeudi

Les nouveaux cas sont répartis comme suit: sept dans la zone 1 (Moncton), deux dans la zone 2 (Saint-Jean), quatre dans la zone 3 (Fredericton), cinq dans la zone 4 (Edmundston), quatre dans la zone 5 (Restigouche) et un dans la zone 6 (Chaleur / Péninsule acadienne).

Il y a 246 cas actifs dans la province – un sommet. Trois personnes sont hospitalisées.

On compte maintenant dix fois plus de cas actifs dans la province qu’il y a deux semaines (24 cas le 1er janvier).

Il y a maintenant 67 cas actifs dans la zone 3, 59 dans la zone 1, 44 dans la zone 2, 42 dans la zone 4, 31 dans la zone 5 et trois dans la zone 6.

Il n’y a toujours pas de cas actifs dans la zone 7 (Miramichi).

Des 246 cas actifs, l’origine de 93 demeure indéterminée et sous enquête.

Plus de 2100 Néo-Brunswickois sont en auto-isolement, jeudi.

Fait inquiétant, au cours des 14 premiers jours de janvier, la Santé publique a rapporté autant de nouveaux cas que le total combinés des mois de novembre et décembre (260).

Au cours des sept derniers jours, la Santé publique a annoncé 142 nouveaux cas. Dans les sept jours précédents, ce nombre était de 118.

La médecin en chef de la province, Dre Jennifer Russell, a offert ses condoléances aux familles des trois Néo-Brunswickois qui sont décédés des suites de la COVID-19, cette semaine.

«Ces décès démontrent la gravité de cette pandémie», a ajouté Dre Russel.

«Nous ne sommes pas sortis du bois. Une augmentation du nombre de décès, de cas et d’hospitalisation pourrait survenir.»