COVID-19: 36 nouveaux cas et retour en phase rouge pour la région d’Edmundston

Le retour en phase orange n’ayant pas suffi pour maîtriser le nombre de cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick, le gouvernement provincial a imposé dimanche de nouvelles restrictions dans la zone 4 (région d’Edmundston et de Grand-Sault) qui est retournée dans la phase rouge lundi à minuit.

Un nombre record de 36 nouveaux cas ont été annoncés dans la province dimanche, dont 24 dans le nord-ouest. La montée des cas dans le nord-ouest est notamment reliée à une éclosion chez Nadeau Poultry, à Saint-François-du-Madawaska où des tests de dépistage en masse ont été effectués. Onze cas ont été trouvés dans cette usine de transformation de poulet.

Cinq cas ont été répertoriés dans la zone 1 (région de Moncton), quatre dans la zone 2 (région de Saint-Jean), deux dans la zone 3 (région de Fredericton), 24 dans la zone 4 et un cas dans la zone 6 (Chaleur-Péninsule acadienne).

Bien que le reste de la province demeure en phase orange, si la tendance se maintient, les zones 1, 2 et 3 pourraient aussi passer à la phase rouge prochainement, a prévenu la Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick.

«C’est très préoccupant», a-t-elle dit. «Ça nous inquiète parce que le nombre de cas ne descend pas malgré les mesures de la phase orange, c’est pour cela que nous passons à la phase rouge dans la zone 4.»

Les 36 cas de dimanche s’ajoutent aux 27 annoncés samedi dans la province pour un total de 63 cas ce week-end.

Samedi, sept cas ont été annoncés dans la zone 1, quatre dans les zones 2 et 3, sept dans la zone 4, trois dans la zone 5 (région du Restigouche) et deux cas dans la zone 6 (Chaleur-Péninsule acadienne). La province compte actuellement 292 cas actifs.

Toutes ces personnes sont en isolement.

La Dre Russell, qui a visité la zone 4 la semaine dernière, a constaté une grande frustration parmi les travailleurs de la santé publique de cette région.

«Ils travaillent très fort et il y a eu des situations où il a été découvert que les gens ne donnaient pas toute l’information. Ça ralentit tout le processus, car nous ne pouvons pas faire la recherche de contacts aussi rapidement que nous le souhaitions. La clé pour limiter la propagation du virus est de garder une longueur d’avance et quand on ne peut pas le faire, il nous rattrape très vite.»

Les résidents de la zone rouge doivent se limiter à une bulle d’un seul ménage et le port du masque est obligatoire à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur lorsqu’il est impossible de respecter les consignes de distanciation physique. Les rassemblements à l’extérieur doivent se limiter à 5 personnes ou moins avec le port du masque et le respect des consignes.

Les restaurants doivent se limiter au service au volant, aux plats à emporter et à la livraison. Certaines entreprises peuvent demeurer ouvertes avec un plan opérationnel, mais les gymnases, les spas/salons et les centres de divertissements doivent fermer leurs portes.

Écoles ouvertes dans le nord-ouest

Malgré un retour en phase rouge, les écoles de la maternelle à la 12e année de la zone 4 demeureront ouvertes, sous certaines conditions, a annoncé Dominic Cardy, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance.

Parmi ces nouvelles mesures, les élèves et le personnel doivent rester à la maison s’ils démontrent un seul symptôme de la COVID-19 et le personnel scolaire devra faire l’objet d’un dépistage actif de la COVID-19 lorsqu’il se présente au travail chaque jour. Si un cas positif est confirmé dans une école en phase rouge, l’école devra fermer ses portes pendant au moins trois jours pour la recherche de contacts. L’école deviendrait aussi un site de dépistage pour le personnel.

«Lorsque les élèves sont à l’école, ils sont dans un environnement supervisé et des protocoles de santé et de sécurité sont mis en place. Il est possible de répondre à leurs besoins sociaux, tout en maintenant la distanciation physique, en portant le masque et en étant encouragés à maintenir l’hygiène appropriée», dit Dominic Cardy.

Des cas positifs ont été confirmés dimanche dans des écoles anglophones des zones 1 et 2.

Dans la zone 1 (région de Moncton), un cas a été détecté à la Riverview East School, à Riverview et un autre cas a été annoncé à l’école Caledonia Regional High School, à Hillsborough.

Dans la zone 2 (région de Saint-Jean), un cas positif a été confirmé dans les écoles Millidgeville North School (Saint-Jean) et Belleisle Elementary School (Springfield).