Le N.-B. doit-il réduire le salaire des fonctionnaires de 15%?

La Fédération canadienne des contribuables recommande au gouvernement du Nouveau-Brunswick de réduire le salaire de tous ses employés de 15%.

Le groupe de pression fait cette suggestion dans un mémoire préparé pour les consultations prébudgétaires du ministère des Finances.

Le directeur intérimaire de la fédération dans les Provinces atlantiques, Renaud Brossard, affirme que les employés du gouvernement provincial gagnent en moyenne 12% de plus que les travailleurs du secteur privé.

«L’éléphant dans la pièce, c’est le chèque de paye des fonctionnaires.  Ils sont plus gros que ceux de leurs confrères du secteur privé et accaparent une part significative du budget provincial. Le gouvernement doit trouver des possibilités d’épargne s’il veut retrouver la viabilité financière.»

La fédération propose aussi à la province de remplacer les subventions aux entreprises par des baisses de l’impôt pour les sociétés et de réduire l’impôt sur le revenu.

«Pour réussir la relance économique, il est crucial que les Néobrunswickois et Néobrunswickoises aient les fonds nécessaires pour soutenir et investir dans leur économie locale.»

Le groupe demande à la province de renoncer à l’élimination d’une exemption qui permettait à certains propriétaires de résidences de payer moins d’impôt foncier depuis dix ans.

La Fédération canadienne des contribuables réclame également la fusion des deux réseaux de la santé.

La population est invitée à participer à un sondage en ligne jusqu’au 11 février sur le site web du ministère des Finances en prévision du budget 2021-2022 du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Fredericton recueille aussi les commentaires du public par courriel.