La maison de Dennis Oland est à vendre

La luxueuse résidence de Rothesay où habitait récemment Dennis Oland a été mise en vente mercredi dernier pour une somme de 749 000$.

La maison unifamiliale de deux étages, qui est située sur la route Gondola Point, compte  cinq chambres ainsi que trois salles de bains. Sa superficie totale habitable est de 4000 pieds carrés selon les informations contenues dans la fiche du courtier immobilier Groupe Sutton.

Construite en 1930, la résidence appartenait autrefois à Philip Oland, grand-père de Dennis Oland et un des piliers de la célèbre famille qui a fondé la brasserie Moosehead, la plus vieille brasserie indépendante au Canada.

La vaste chambre des maîtres comprend un foyer et un accès direct à un balcon

Le bien immobilier comprend également à l’arrière un garage pouvant contenir trois voitures avec au second étage un appartement de 2 chambres à coucher et cuisine.

De conception architecturale dite classique, la résidence se trouve sur un terrain d’une superficie de 1.65 acre qui est paysagé, clôturé et privé.

Située à Rothesay, en banlieue de Saint-Jean, la propriété est évaluée à 509 900$ selon le registre d’évaluation foncière de Service NB.

La résidence était l’objet d’un litige devant les tribunaux opposant Dennis Oland et son ex-épouse, Lisa Andrik-Oland.

La maison familiale avait également été au coeur du divorce entre Dennis Oland et sa première femme, survenu il y a une douzaine d’années.

L’intervention à cette époque du riche homme d’affaires Richard Oland auprès de son fils avait permis de conserver la luxueuse habitation dans le giron familial.

Peu de temps après, Richard Oland avait été retrouvé assassiné dans son bureau du centre-ville de Saint-Jean.

Un jury avait déclaré Dennis Oland coupable de meurtre au deuxième degré en 2015, avant qu’un juge n’infirme cette décision et l’acquitte en juillet 2019 lors d’un second procès pour meurtre.