Collecte des déchets à Tracadie: dossier réglé

Les résidents des routes et des allées privées de la Municipalité régionale de Tracadie peuvent pousser un soupir de soulagement. La collecte de déchets solides aura de nouveau lieu à longueur d’année.

En décembre, 99 résidences de certaines routes privées de la Municipalité régionale de Tracadie ont reçu une lettre pour leur indiquer qu’ils n’obtiendraient plus les services de collecte de déchets cet hiver.

Dans la lettre, la Ville précisait que la décision faisait suite à une entente avec le fournisseur de services. Un article du contrat stipulait que seuls les chemins entretenus en hiver par la municipalité ou le gouvernement provincial auraient droit à la collecte.

Dans le but de trouver une solution, le mois dernier, le conseil municipal s’est entendu pour maintenir la collecte sur ces routes jusqu’à la fin avril. Tous les scénarios prévoyaient une reprise de la collecte durant l’été.

Une résolution a été adoptée lundi soir pour que la collecte ait officiellement lieu à longueur d’année, à condition que les propriétaires donnent la permission à la municipalité de permettre la circulation des camions à ordures.

Dans certaines circonstances, les résidents devront apporter leurs déchets à l’extrémité de leur accès privé où ils seront ramassés par l’entrepreneur.

Les routes concernées se trouvent principalement dans les quartiers ruraux de la MRT.

La MRT gère sa propre collecte des ordures depuis le début de 2020 et le conseil a adopté en août une résolution pour établir les critères minimums pour la cueillette de déchets solides sur les accès privés. Plusieurs conseillers avaient compris que les restrictions ne touchaient que les nouvelles demandes.

Des résidents de certaines de ces routes privées avaient droit à divers services de déneigement et de collecte des ordures à la suite de privilèges accordés par les conseils précédents et le ministère des Transports.

La Municipalité régionale de Tracadie négocie actuellement avec le gouvernement provincial pour la gestion des accès privés ainsi que les routes dans les anciens districts de services locaux.