COVID-19: un décès et quatre nouveaux cas dimanche

Santé publique a confirmé aujourd’hui qu’une personne âgée de 80 à 89 ans dans la zone 4 (région d’Edmundston) est décédée de problèmes de santé sous-jacents, y compris la COVID-19, ce qui porte le nombre total de décès liés à la COVID-19 à 25 dans la province.

Elle résidait au Manoir Belle Vue, un établissement résidentiel pour adultes à Edmundston.

«Marcia et moi adressons nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis de la personne décédée, a déclaré le premier ministre Blaine Higgs. Nous devons continuer à rester prudents et à suivre les mesures de santé publique pour nous maintenir mutuellement en bonne santé et en sécurité.»

«Je me joins à tous les gens du Nouveau-Brunswick pour présenter mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de cette personne, a déclaré la Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef. Même si nous constatons une diminution du nombre de cas, j’encourage tous ceux et celles qui présentent des symptômes de COVID-19 à se faire tester. Ne prenez aucun risque avec votre santé ou celle de vos proches et des autres membres de la collectivité.»

Quatre nouveaux cas

Il y a un cas dans la zone 1 (région de Moncton), soit:

  • une personne entre 20 et 29 ans, lié à un voyage.

Trois cas dans la zone 4 (région d’Edmundston), soit:

  • deux personnes de 19 ans et moins;
  • une personne de 30 à 49 ans.

Le nombre de cas confirmés au Nouveau-Brunswick s’élève à 1424. Depuis hier, trois personnes se sont rétablies, pour un total de 1 311 rétablissements. Il y a eu 25 décès, et 87 cas demeurent actifs. Deux patients sont hospitalisés, dont un aux soins intensifs. Hier, 606 tests de dépistage ont été réalisés, pour un total de 223 595.

Avis d’exposition

Santé publique suit une procédure lorsque le public a peut-être été exposé à une personne dont le résultat au test de dépistage de la COVID-19 est positif.

Lorsque la tenue de dossiers permet de trouver les personnes qui ont peut-être été exposées, les représentants de Santé publique communiquent directement avec ces personnes et n’émettent pas d’annonce distincte.

Lorsque les représentants ne sont pas en mesure de déterminer exactement les personnes qui ont pu être exposées au virus dans un lieu donné, Santé publique émet une annonce publique pour avertir toutes les personnes qui pourraient avoir été touchées et leur fournir des instructions.

Santé publique a identifié aujourd’hui un cas positif chez un voyageur qui pourrait avoir été infectieux le 8 février, lors du vol suivant:

  • Air Canada 8906 – de Montréal à Moncton, décollé à 19h10