Des accusations de trafic de drogue déposées contre un fils du couple tué à Dieppe

Sylvio Saulnier et deux coaccusés auraient comploté pour faire le trafic de méthamphétamine, selon des documents de la cour. Il est le fils d’un couple de Dieppe qui a été victime d’un double homicide en 2019, une affaire qui n’a pas encore été élucidée.

Sylvio Saulnier, 46 ans, est accusé d’avoir comploté pour trafiquer de la méthamphétamine et de la cocaïne avec Scott Alexander Champion et Emma Gilker, tous deux âgés de 30 ans. Ces faits allégués se seraient produits entre le 4 juillet 2019 et le 1er septembre 2019, dans la région de Moncton.

Selon les documents de la cour, Sylvio Saulnier n’était pas présent en cour alors qu’il était tenu de comparaître. Un mandat d’arrestation a été émis à son endroit.

Les trois coaccusés auraient aussi été en possession de meth et de cocaïne le 28 août 2019, selon l’acte d’accusation.

Cette date correspond à une intervention policière réalisée dans plusieurs maisons à Moncton, Fredericton et Woodstock. La GRC avait découvert des armes et de la drogue. Plusieurs personnes avaient été arrêtées, mais seule une personne avait été accusée à ce moment-là, un homme du nom de Jesse Todd Logue.

Selon la CBC, l’une de ces maisons, située sur la rue Dominion, à Moncton, appartenait alors à Sylvio Saulnier.

La semaine suivante, le 7 septembre 2019, les corps de Bernard Saulnier, 78 ans, et Rose-Marie Saulnier, 74 ans, ont été découverts dans leur résidence située sur la rue Amirault, à Dieppe.

La GRC s’est faite avare de commentaires depuis, et aucune accusation n’a encore été déposée en lien avec cette affaire.

La GRC ne croit pas que ces homicides ont été commis au hasard.