COVID-19: cinq nouveaux cas jeudi

La Santé publique du Nouveau-Brunswick a annoncé cinq nouveaux cas de COVID-19, jeudi. Un récent cas présumé dans la région de Miramichi a aussi été officialisé comme étant un cas du variant britannique.

Il y a un cas dans la zone 1 (Moncton), trois cas dans la zone 4 (Madawaska-Victoria) et un cas dans la zone 7 (Miramichi).

Les cinq personnes sont en auto-isolement, selon le gouvernement provincial.

C’est la première fois depuis le 19 février que la Santé publique annonce plus de quatre nouveaux cas de COVID-19 la même journée.

Au cours des sept derniers jours, Fredericton a recensé un total de 16 nouveaux cas, soit un de moins que lors des sept jours précédents.

Il y a maintenant 36 cas actifs dans la province, soit un de moins que mercredi.

La semaine dernière, on dénombrait 49 cas actifs au N.-B., contre 256 il y a un mois.

Vingt-deux des 36 cas actifs se trouvent dans la zone 4. Sept sont dans la zone 7, cinq dans la zone 1 et deux dans la zone 3 (Fredericton).

Il n’y a pas de cas actif dans les zones 2 (Saint-Jean), 5 (Restigouche) et 6 (Chaleur-Péninsule acadienne).

Trois personnes sont hospitalisées, dont deux aux soins intensifs.

Depuis le début de la pandémie, 1443 Néo-Brunswickois ont été infectés par le coronavirus et ses variants. Vingt-huit personnes ont perdu la vie.

Par ailleurs, le Laboratoire national de microbiologie, à Winnipeg, a confirmé qu’un récent cas présumé d’un variant signalé dans la zone 7 est un cas du variant britannique de la COVID-19.

De plus, la Santé publique a établi qu’un voyageur ayant obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 aurait pu être contagieux le 20 février alors qu’il voyageait à bord du vol Air Canada 8906 – qui a quitté Montréal à 19 h 10 à destination de Moncton.

Les personnes qui étaient à bord de ce vol devraient surveiller l’apparition de symptômes pendant 14 jours après le vol. Si des symptômes de la COVID-19 apparaissent, elles devraient s’auto-isoler et faire une autoévaluation en ligne ou téléphoner au 811 pour subir un test de dépistage.

Le gouvernement rappelle également aux résidents de la zone 7 que plusieurs sources possibles d’exposition ont été recensées à Miramichi dans divers endroits, pour la période allant du 14 au 28 février. La liste de toutes les expositions potentielles du public est disponible en ligne.