Une église endommagée à nouveau par le vent sur l’Île Lamèque

La Paroisse Saint-Pierre, qui gère les communautés chrétiennes des îles Lamèque et Miscou, demande au public d’éviter le stationnement de l’église de Pigeon Hill, qui a subi d’importants dommages durant la tempête hivernale qui a balayé le nord du Nouveau-Brunswick cette semaine.

Les rafales de près de 100 km/h ont notamment arraché une partie du toit. Même si les vents se sont calmés légèrement, des rafales sont prévues jusqu’à la fin de la journée de dimanche.

«Le stationnement de l’église de Pigeon Hill est un lieu dangereux jusqu’à ce que le vent diminue pour que l’entrepreneur puisse ramasser les dégâts», a-t-on publié sur la page Facebook de la paroisse, À l’ombre de nos clochers.

En septembre 2018, des fortes bourrasques ont également causé des dommages au toit de la même église.

En novembre 2020, la façade de l’église a été endommagée après avoir été atteinte par des coups de feu.