COVID-19: huit nouveaux cas en fin de semaine

Huit nouveaux cas de COVID-19 ont été comptabilisés en fin de semaine.

La Santé publique a également déclaré une éclosion à l’Hôpital régional d’Edmundston, où trois travailleurs de la santé ont contracté le virus.

Six nouveaux cas du virus ont été détectés samedi, et deux cas se sont ajoutés au total dimanche.

L’un de ces deux nouveaux cas touche une personne dans la trentaine de la région de Fredericton, qui est lié à un voyage. L’autre, une personne dans la cinquantaine de la région de Miramichi, est lié à un cas antérieur.

Toutes les zones du N.-B. sont passées à une phase jaune révisée à partir de minuit, dans la nuit de dimanche à lundi.

Les résidents sont notamment autorisés à élargir leur liste de 10 contacts pour la faire passer à 15 contacts.

Les équipes sportives pourront jouer ensemble, dans leur ligue, avec des équipes issues d’autres zones. Les tournois plus importants pourraient être autorisés à condition que la Santé publique approuve leur plan.

Les rassemblements formels seront autorisés à l’intérieur moyennant un plan opérationnel, à condition de maintenir la distanciation physique. Les établissements devront toutefois limiter le nombre de clients à 50% de leur capacité.

Les rassemblements de 50 personnes ou moins à l’extérieur seront autorisés si la distanciation physique est respectée.

«On passe à la phase jaune, mais on a quand même besoin d’être vigilants», rappelle la Dre Russell.

La Santé publique a établi une clinique de tests de COVID-19 pour les gens qui ne présentent pas de symptômes dans la zone 7 (Miramichi) suite à l’apparition de plusieurs cas dans la région la semaine dernière, y compris un cas d’un variant.

Au total, 2434 personnes qui ne présentent pas de symptômes ont passé un test de dépistage au cours des trois derniers jours dans la zone 7.

Selon les résultats des tests effectués jeudi et vendredi, il n’y a aucun cas positif, et les résultats de samedi n’ont pas tous été traités.

La Dre Russell incite les gens qui s’y sont fait tester à subir un nouveau test s’ils remarquent des symptômes.

«On sait que les gens ont voyagé entre les zones. C’est possible qu’on va voir d’autres éclosions, mais la seule façon qu’on peut gérer la situation c’est si les gens suivent les directives de santé publique et s’ils se font tester immédiatement lorsqu’ils remarquent des symptômes», dit-elle.

Il y a 1455 cas confirmés au Nouveau-Brunswick. Depuis samedi, deux personnes se sont rétablies, pour un total de 1391 rétablissements. Il y a eu 28 décès, et il y a 35 cas actifs.

Trois personnes sont hospitalisées, et deux d’entre elles sont à l’unité des soins intensifs. Samedi, 1181 tests de dépistage ont été réalisés, ce qui porte le nombre total à 235 059.