La Ville de Bathurst serait un des meilleurs endroits où vivre au pays en dehors des grands centres urbains.

C’est ce qui ressort d’une étude menée par la firme Léger pour le compte de RATESDOTCA qui a voulu identifier les meilleures communautés que le pays a à offrir.

Après deux mois de recherche, l’entreprise qui se spécialise dans la comparaison financière en ligne a établi une liste de plus de 150 communautés dans laquelle Bathurst fait très belle figure avec une 4e position.

Pour parvenir à établir un tel classement, l’entreprise a pris en compte des paramètres traditionnels tels que l’abordabilité et l’accès à la propriété ainsi que la croissance économique et celle de la population.

D’autres critères axés sur le style de vie tels que le paysage, le climat, la vie nocturne, les activités de plein air, l’emploi et la taille des municipalités ont aussi été pris en considération.

«Bathurst est une charmante ville à l’extrémité sud de la baie des Chaleurs», a résumé RATESDOTCA dans son rapport dévoilé cette semaine.

Mais selon les auteurs du rapport, ce qui fait vraiment de Bathurst l’un des endroits les plus agréables à vivre au Canada est le coût de l’immobilier. Avec un prix moyen d’un peu plus de 110 000$, Bathurst est le deuxième endroit le moins cher où vivre parmi les nombreuses communautés qui ont été scrutées à la loupe.

Toujours selon RATESDOTCA, Bathurst est un lieu de vie relativement calme et décontracté.

Les résultats de cette étude rendent évidemment la maire par intérim de Bathurst heureux.

«Ce rapport démontre que les gens partout au Canada voient de plus en plus que Bathurst est un bijou caché. Nous avons, dans la Ville et région, tout le nécessaire qu’une personne aurait besoin, ceci dans un environnement où les espaces ouverts, un paysage idyllique et maintes possibilités récréatives promouvant un mode de vie actif sont des facteurs d’importance », a affirmé par voie de communiqué Lee Stever.

Seules les villes de Langford (#1 Colombie-Britannique), Kewlona (#2 Colombie-Britannique) et Trois-Rivières (#3 Québec) devancent Bathurst dans ce palmarès.

On peut également retrouver dans le classement les villes de Miramichi (#15), Rothesay-Quispamsis (#26), Fredericton (#29), Saint-Jean (#42), St. Andrews (#45), Moncton (#49) et Edmundston (#53).

Coach de vie dans la région Chaleur, Sylvie Robichaud est d’avis que c’est la nature qui entoure Bathurst et la région qui en fait un endroit où il fait si bon vivre.

«Avec la mer et la forêt à proximité, Bathurst a le meilleur des deux mondes à offrir», a souligné la coeurologue.

La travailleuse sociale Marie-Pierre Godin est quant à elle d’avis qu’un mouvement de bien-être s’est installé dans la région de Bathurst.

«Ça fait en sorte que les gens se sentent généralement bien. Il y a eu des initiatives mises en place par les entreprises et les organismes qui ont favorisé ce mouvement et un certain positivisme dans la communauté», a affirmé celle qui est copropriétaire du Centre mieux-être à Bathurst.

«Le stress financier est aussi sans doute moins lourd à Bathurst qu’ailleurs dans les grandes villes au pays où l’accès à la propriété est beaucoup moins facile et le coût de la vie est plus élevé. D’autres éléments comme la nature qui est à proximité et accessible souvent gratuitement est aussi à considérer», a ajouté Mme Godin.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle