Daniel Jean jugé apte à subir son procès pour meurtre

Daniel Jean, accusé du meurtre non prémédité de Monique Gallien, a été déclaré apte à subir un procès à la suite d’un examen psychiatrique de 30 jours.

L’homme âgé de 54 ans était de retour devant le tribunal mardi en fin de matinée. Sa prochaine comparution est prévue le 27 avril à Tracadie pour la divulgation de la preuve et pour fixer une date d’enquête préliminaire.

L’accusé a été arrêté à la suite d’une enquête du Groupe des crimes majeurs de la GRC en lien avec un meurtre survenu à Pont-Landry, dans la Municipalité régionale de Tracadie. Le 24 février, vers 14h, des agents de la GRC se sont rendus sur le chemin W. Gautreau, où un corps avait été découvert à côté d’un véhicule. Le corps était celui de Monique Gallien, âgée de 49 ans, de la région d’Évangéline. Une autopsie a permis de déterminer qu’elle avait été victime d’un homicide.