La médecin hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard affirme qu’elle et ses homologues des autres provinces de l’Atlantique informeront les premiers ministres la semaine prochaine de leur avis quant à une possible réouverture de la «bulle Atlantique».

La docteure Heather Morrison a indiqué mardi que les épidémiologistes ont été invités à fournir des données à jour sur la situation dans la région d’ici lundi.

«Sur la base de ces informations, la semaine prochaine, ce sera discuté entre les médecins hygiénistes en chef de l’Atlantique, puis ces informations seront transmises à nos premiers ministres», a-t-elle déclaré aux journalistes.

Les premiers ministres des quatre provinces de l’Atlantique ont proposé de rouvrir la «bulle» le 19 avril, ce qui permettrait aux résidents de toute cette région de s’y déplacer sans avoir à s’isoler à destination.

L’augmentation récente des cas de COVID-19 dans certaines parties du nord du Nouveau-Brunswick reste préoccupante, a toutefois déclaré la docteure Morrison. La région d’Edmundston compte la majorité des cas actifs signalés au Nouveau-Brunswick et se trouve au niveau d’alerte rouge.

«Nous allons voir où nous en sommes d’ici une semaine et donner les meilleures recommandations possibles à nos premiers ministres», a déclaré la docteure Morrison. – La Presse canadienne

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle