COVID-19: décès d’un trentenaire et 14 nouveaux cas mercredi

Après un petit répit mardi avec seulement trois nouveaux cas de COVID-19 et une baisse du nombre de cas actifs, le naturel est revenu au galop mercredi alors que la Santé publique a annoncé 14 nouveaux cas en plus du décès d’un trentenaire.

Selon le gouvernement, la victime, âgée de 30 à 39 ans et vivant dans la zone 4 (Madawaska-Victoria) est décédée «en raison de problèmes de santé sous-jacents, y compris la COVID-19».

Il s’agit du 31e décès à survenir dans la province depuis le début de la pandémie, il y a un peu plus d’un an.

La médecin-hygiéniste en chef de la province, Dre Jennifer Russell, a offert ses condoléances à la famille de la personne disparue.

«Ce décès nous rappelle tristement que la COVID-19 ne fait pas de discrimination et que nous devons tous continuer à faire tout ce que nous pouvons pour assurer la sécurité de tout le monde.»

Le gouvernement a de plus annoncé 14 nouveaux cas de COVID-19, dont 11 dans la zone 4.

C’est seulement la troisième fois en près de deux mois (soit depuis le 11 février) que la Santé publique rapporte 14 nouveaux cas quotidiens ou plus.

Parmi les 11 cas dans la zone 4, huit font l’objet d’une enquête, et trois sont des contacts de cas déjà confirmés. Sept de ces cas sont liés à l’éclosion au Foyer St-Jacques, un foyer de soins spéciaux situé à Edmundston, et quatre touchent des jeunes âgés de 39 ans ou moins.

Il y a deux cas dans la zone 1 (région de Moncton), soit une personne âgée de 20 à 29 ans et une personne âgée de 40 à 49 ans. Un de ces cas est lié à un voyage, et l’autre fait l’objet d’une enquête.

Il y a un cas dans la zone 3 (région de Fredericton). Il s’agit d’une personne âgée de 70 à 79 ans. Ce cas est lié à un voyage.

Au cours des sept derniers jours, la Santé publique a recensé 66 cas. Ce nombre était de 98 au cours des sept jours précédents.

Il y a maintenant 163 cas actifs dans la province, en hausse d’un cas par rapport à mardi.

Il y avait 135 cas actifs il y a une semaine et 35 il y a un mois.

Comme mardi, dix-huit personnes sont hospitalisées dans la province, dont 12 aux soins intensifs.

Depuis le début de la pandémie, 1679 Néo-Brunswickois ont été infectés par la COVID-19.

Le Nouveau-Brunswick se rapproche dangereusement de la Nouvelle-Écosse – dont la population est de 25% plus élevée – au sommet du classement des provinces maritimes les plus touchées par la maladie. La Nouvelle-Écosse a recensé 1747 cas (soit 68 de plus que le N.-B., mais seulement 36 actifs sont actifs (127 de moins que le N.-B.).

Avis d’exposition

Par ailleurs, la Santé publique a recensé une source possible d’exposition au virus au YMCA de la grande région de Saint-Jean, qui est situé au 191, boulevard Churchill, le jeudi 1er avril entre 18h et 19h30.

Vaccination: au tour des 70 ans et plus

Le gouvernement provincial a annoncé mercredi, que les personnes âgées de 70 ans et plus peuvent maintenant fixer un rendez-vous pour recevoir leur première dose du vaccin contre la COVID-19 en s’inscrivant en ligne pour participer à une clinique du Réseau de santé Vitalité ou du Réseau de santé Horizon, ou en communiquant avec une pharmacie participante.

Les gens qui font partie de cette tranche d’âges – ou un fournisseur de soins ou un membre de leur famille qui agit en leur nom – peuvent prendre le rendez-vous.

La Dre Jennifer Russell a rappelé à la population que seules les personnes qui font partie d’un groupe admissible sont autorisées à prendre un rendez-vous. Les personnes qui fixent un rendez-vous à une clinique pour laquelle elles ne sont pas admissibles seront retournées chez elles sans recevoir le vaccin.