L’Ontario fracasse la barre des 4000 nouveaux cas

Alors que l’Ontario franchissait vendredi la barre des 4000 nouveaux cas de COVID-19 en une seule journée, les hôpitaux ont été invités à réduire les chirurgies électives et les interventions non urgentes, afin de pouvoir soigner un nombre croissant de patients atteints du coronavirus.

Le président et chef de la direction de Santé Ontario, l’organisme qui supervise le système de santé de la province, ​a envoyé jeudi soir une note de service demandant aux hôpitaux de prendre des mesures dès lundi pour préserver les soins intensifs et les ressources humaines. Les hôpitaux du nord de l’Ontario sont pour l’instant exemptés de cette mesure, mais Matthew Anderson souligne qu’ils devraient eux aussi se préparer à faire du délestage rapidement dans un proche avenir.

La note de service de l’organisme demande également aux hôpitaux d’identifier le personnel qui pourrait être redéployé vers d’autres lieux si nécessaire. M. Anderson explique que ces mesures sont nécessaires étant donné «la montée et la pression extrême sur la capacité de nos soins intensifs», en raison de l’augmentation du nombre de cas de COVID-19.

L’Ontario enregistrait vendredi 4227 nouveaux cas de COVID-19, alors que cette province enregistrait depuis une semaine entre 3000 et 3200 nouveaux cas quotidiens. On signalait vendredi 18 décès supplémentaires dus au coronavirus en Ontario.

Des 4227 nouveaux cas signalés vendredi, 1218 étaient recensés à Toronto, 762 dans la région avoisinante de Peel et 532 dans celle de York. On signalait également 247 nouveaux cas dans la région de Durham et 246 à Ottawa.

Il y avait vendredi 1492 personnes hospitalisées en Ontario à cause de la COVID-19. On comptait 552 patients aux soins intensifs, dont 344 sous respirateur. Plus de 61 410 tests ont été effectués depuis le dernier rapport, jeudi.

Le gouvernement indique que 105 382 doses d’un des vaccins contre la COVID-19 ont été administrées en Ontario depuis le rapport de jeudi. La province dépasse donc pour un troisième jour consécutif la barre des 100 000 vaccins administrés en une seule journée. Jusqu’à présent, plus de 2,9 millions doses de vaccin ont été administrées en Ontario.

Le premier ministre Doug Ford a d’ailleurs reçu vendredi matin sa première dose du vaccin Oxford-AstraZeneca. M. Ford a été vacciné dans une pharmacie d’Etobicoke, devant les journalistes, pour encourager les Ontariens à se faire vacciner et combattre l’«hésitation vaccinale» de certains citoyens.

Le premier ministre souhaite que 40 % des Ontariens — soit 5 millions de personnes — aient reçu leur première dose d’un des vaccins en mai.