La suspension temporaire des élections dans le nord-ouest aura peu d’impact dans la municipalité de Rivière-Verte. L’ensemble du conseil municipal a été élu par acclamation.

Cette situation est loin d’être unique dans les communautés majoritairement francophones du Nouveau-Brunswick. Il n’y aura pas d’élection non plus à Bertrand ni à Rogersville. À travers la province, 47 maires ont été élus sans opposition. Plusieurs se trouvent en région acadienne et francophone.

Certaines municipalités, dont Saint-Louis-de-Kent, Lamèque et Drummond, n’ont même pas reçu suffisamment de candidatures pour remplir l’ensemble des postes.

Lisa Parent, nouvelle mairesse de Rivière-Verte, en est à son premier mandat à la tête de cette municipalité située non loin d’Edmundston. La femme de 50 ans a déjà été conseillère municipale à Saint-Léonard, situé à une vingtaine de minutes de route de Rivière-Verte, et elle avait le goût de s’impliquer dans sa nouvelle communauté.

«J’ai déménagé ici en 2019 avec mon conjoint et je voyais des choses qui me dérangeaient, mais au lieu de critiquer, je me suis dis que j’allais faire quelque chose et de me lancer le défi de changer des choses.»

Elle souhaite notamment voir l’ouverture d’une garderie afin d’attirer de nouvelles jeunes familles dans le village, mais elle devra attendre à une date indéterminée avant de pouvoir officiellement se retrousser les manches et se mettre au travail.

«Ça va dépendre de ce qui se passe avec le confinement. Tout de suite, ça ne va pas bien, mais on espère commencer le plus rapidement possible.»

Dimanche, Élections NB a reporté les élections dans le nord-ouest en raison du confinement en cours, conformément à l’article 3 de la Loi concernant les élections générales municipales en 2021.

Ailleurs dans la province, la tenue des élections le 10 mai est toujours prévue, mais les résultats ne seront pas connus avant que tous les électeurs aient l’occasion de voter. Selon Élections NB, cela est nécessaire, car certaines circonstances permettent à un électeur de déposer son vote dans un autre bureau du directeur du scrutin s’il se trouve loin de l’endroit où il vote normalement.

Même si l’ensemble d’un conseil est élu par acclamation, la cérémonie d’assermentation sera également reportée.

Dans les municipalités qui n’ont pas reçu assez de candidats pour remplir un conseil municipal, des élections partielles sont prévues plus tard cet automne. Un conseil peut aussi décider qu’il peut accomplir son travail avec les effectifs en place.

Le nouveau conseil municipal de Rogersville, dans le comté de Kent, a aussi été nommé entièrement par acclamation. Outre la course à la mairie de 2016 où elle a reçu 516 votes contre seulement 79 pour son adversaire, Roger J. Haché, Pierrette Robichaud, mairesse de Rogersville depuis une élection partielle en 2011, a tout remporté ses élections par acclamation.

«Ce sera mon dernier mandat. J’espérais voir des gens se joindre au conseil pour éventuellement prendre la relève du poste de maire. Jusqu’à maintenant, j’ai un conseil que je crois qui va très bien marcher avec des gens ambitieux, donc ça m’encourage beaucoup. Il y a une vague de jeunes qui reviennent chez nous et c’est fort intéressant à voir. Dans quelques années, nous serons prêts à passer le flambeau à ce groupe de jeunes.»

Mme Robichaud avoue que la population n’est pas toujours intéressée de s’impliquer en politique à l’échelle locale dans les petites communautés, mais le travail réalisé par les élus est important.

«Je ne sais pas pourquoi il y a parfois ce manque d’intérêt, parce que c’est un travail fort intéressant. Il y a des défis, mais aussi des beaux succès. On ne peut pas forcer les gens de le faire, mais il y a quand même deux nouveaux membres sur mon conseil, donc c’est encourageant tout de même.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle