COVID-19: neuf nouveaux cas lundi et record d’hospitalisations

La Santé publique du Nouveau-Brunswick a annoncé neuf nouveaux cas de COVID-19 lundi.

Il y a un cas dans la zone 1 (région de Moncton), soit une personne âgée de 20 à 29 ans, et ce cas est lié à un voyage.

Il y a un cas dans la zone 3 (région de Fredericton), soit une personne âgée de 40 à 49 ans, et ce cas est lié à un voyage.

Il y a six cas dans la zone 4 (Madawaska-Victoria), soit trois personnes âgées de 19 ans ou moins, deux personnes âgées de 40 à 49 ans et une personne âgée de 60 à 69 ans. Quatre de ces six cas sont des contacts de cas déjà confirmés et les deux autres font l’objet d’une enquête.

Il y a un cas dans la zone 6 (région de Bathurst), soit une personne âgée de 40 à 49 ans. Ce cas est lié à un voyage.

Au cours des sept derniers jours, la Santé publique a rapporté un total de 67 cas. Au cours des sept jours précédents, ce nombre était de 70.

Le nombre de cas actifs s’élève maintenant à 158, soit 13 de plus qu’il y a une semaine et 110 de plus qu’il y a un mois.

Les cas actifs se répartissent comme suit: 119 dans la zone 4, 17 dans la zone 1, 11 dans la zone 2 (Saint-Jean), neuf dans la zone 3 et 2 dans la zone 6 (Chaleur/Péninsule acadienne).

Il n’y a pas de cas actifs dans les zones 5 (Restigouche) et 7 (Miramichi).

Un total de 21 personnes sont hospitalisées. Il s’agit d’un record. Huit personnes reposent aux soins intensifs, soit quatre de moins que dimanche.

Depuis le début de la pandémie, la COVID-19 a infecté 1797 Néo-Brunswickois. Trente-trois en sont morts.
En date de lundi, 27,5% des Néo-Brunswickois éligibles à recevoir le vaccin avaient reçu au moins une dose.
Dans la zone sanitaire 4 (région d’Edmundston), 39,3% des personnes de 16 ans et plus ont été vaccinés.
Par ailleurs, la Santé publique a recensé une source possible d’exposition au Familiprix, 131, rue de l’Église, à Edmundston, le jeudi 8 avril, de 10h à 13h.

Hôpital d’Edmundston

La situation entourant la COVID-19 semble s’être un peu améliorée à l’Hôpital régional d’Edmundston.

Il y a deux semaines, la direction de l’établissement craignait le pire. L’unité COVID-19 de l’hôpital débordait et le transfert de patients infectés vers d’autres hôpitaux de la province était envisagé.

Depuis, seulement deux patients ont dû être transférés, dont aucun dans les douze derniers jours.

Le mercredi 7 avril, 13 patients atteints de la COVID-19 étaient hospitalisés à Edmundston et huit étaient aux soins intensifs, tous sous respirateurs.

Deux personnes sont depuis décédées.

En date de lundi matin, il ne restait toutefois plus que trois patients sous respirateur à Edmundston alors que cinq reposaient aux soins intensifs.

L’unité COVID-19 était toutefois remplie à capacité, ses neuf lits étant occupés.

Plus des trois quarts de tous les cas actifs dans la province se trouvent dans la zone 4.