Cube Automation en expansion de Tracadie à Shippagan

En prenant de l’expansion à Shippagan, Cube Automation, une entreprise se spécialisant dans les services d’automatisation et de robotisation dans le domaine de la transformation de fruits de mer et d’autres secteurs industriels, cherche non seulement à améliorer son rendement. Elle veut aussi faire partie d’un mouvement qui veut prouver qu’il est capable de brasser de bonnes affaires autrement en Acadie.

Cube Automation, fondée en 1995 à Tracadie, s’est récemment installée en partie dans l’ancienne usine de Jiffy Products, à Shippagan. L’édifice industriel a été acheté par Christian Larocque Services, de Lamèque, en 2018. Il y a quelques mois, Cube Automation est devenu copropriétaire du bâtiment avec Christian Larocque Services.

«À Tracadie, cela fait quelques années que nous sommes serrés dans l’espace. Nous étions à la recherche d’un plus grand espace dans la Péninsule acadienne. Nous avons cherché plusieurs options partout dans la Péninsule acadienne et finalement, nous avons loué un peu d’espace à la vieille Jiffy en partenariat avec Christian Larocque Services. Plus tard, on a acheté une part pour en devenir copropriétaire», dit Roch Chiasson, PDG de Cube Automation.

Pour le moment, Cube Automation a l’intention de garder un pied-à-terre à Tracadie, mais l’entreprise déménage son siège social à Shippagan.

«On est probablement l’entreprise qui fournit le plus de lignes de productions complètes aux usines à l’est de Québec. On a souvent beaucoup d’équipement en stock. Dans les dernières années, on louait des entrepôts temporaires, maintenant, la grandeur est presque illimitée.»

Cette expansion doit permettre à Cube Automation d’envisager des projets encore plus grandioses. Par exemple, Cube Automation est en pourparlers avec une entreprise établie dans une région éloignée dans le nord du Canada.

«Normalement, on se rend sur place et on monte l’équipement là-bas et on fait nos tests et ainsi de suite. Mais en région éloignée, le coût est très élevé, donc on cherche à monter une démo de l’usine chez nous, la démonter et ensuite la faire parvenir chez le client.»

Créer de l’activité commerciale

Cube Automation n’est pas le seul nouveau joueur à s’installer dans les anciennes installations de Jiffy Products. Les propriétaires de l’édifice, Cube Automation et Christian Larocque Services, veulent donner un coup de main à d’autres entreprises à réussir afin de créer davantage d’activité commerciale dans la Péninsule acadienne.

«On est prêt à faire de bons deals avec des entrepreneurs pour soutenir des projets intéressants.»

Au cours des derniers mois, quelques entreprises œuvrant dans l’industrie de la tourbe et de la transformation de fruits de mer ont aussi loué des espaces industriels.

«En environ trois mois, nous avons réussi à remplir l’édifice à environ 80%. Il y a de 10 à 20 personnes qui travaillent dans l’édifice et ça commence juste.»

D’autres projets devraient se réaliser prochainement.

«Chaque projet que nous entreprenons, nous voulons que ce soit un succès commercial. Il y a des affaires derrière tout ça, mais quand ce sont des entrepreneurs locaux, il y a un attachement personnel que n’auront pas les multinationales.»