COVID-19: un décès et sept nouveaux cas mercredi

Bonnes et moins bonnes nouvelles mercredi dans le combat que mène la Santé publique néo-brunswickoise à la COVID-19. Si un décès et sept nouveaux cas s’ajoutent au bilan provincial, les femmes enceintes sont maintenant toutes admissibles à recevoir le vaccin. Le nombre de personnes hospitalisées est de son côté en diminution.

La Santé publique a confirmé le décès d’une personne âgée entre 60 et 69 ans dans la zone 2 (région de Saint-Jean) en raison de la COVID-19. Il s’agit du 34e décès lié à la COVID-19 enregistré dans la province et le troisième à survenir au cours des 15 derniers jours.

Le gouvernement a de plus signalé sept nouveaux cas de COVID-19.

Il y a un cas dans la zone 1 (région de Moncton), soit une personne âgée de 20 à 29 ans, et ce cas est lié à un voyage.

Il y a deux cas dans la zone 2, soit une personne âgée de 50 à 59 ans et une personne âgée de 90 ans ou plus. Ces deux cas sont des contacts de cas déjà confirmés.

Il y a trois cas dans la zone 4 (Madawaska-Victoria), soit une personne âgée de 19 ans ou moins, une personne âgée de 40 à 49 ans et une personne âgée de 50 à 59 ans.

Deux de ces trois cas sont des contacts de cas déjà confirmés. L’autre cas fait l’objet d’une enquête.

Il y a finalement un cas dans la zone 7 (région de Miramichi), soit une personne âgée de 40 à 49 ans, et ce cas est lié à un voyage.

Au cours des sept derniers jours, la Santé publique a recensé 53 nouveaux cas de COVID-19, contre 73 au cours des sept jours précédents.

Le nombre de cas actifs s’élève maintenant à 138, en baisse de un depuis mardi. Le nombre de cas actifs était de 141 il y a une semaine et de 49 il y a un mois.

Les cas actifs se répartissent comme suit: 96 dans la zone 4, 17 dans la zone 1, 13 dans la zone 2, neuf dans la zone 3 (Fredericton), deux dans la zone 6 (Chaleur/Péninsule acadienne) et un dans la zone 7.

Quinze personnes sont hospitalisées, dont cinq à l’unité des soins intensifs. Il s’agit d’une belle amélioration par rapport à mardi, alors que ces chiffres étaient respectivement de 21 et 8.

C’est la première fois depuis le 5 avril que moins de 18 personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19 dans la province.

Vaccination

Par ailleurs, toutes les femmes enceintes du Nouveau-Brunswick sont désormais admissibles à recevoir un vaccin contre la COVID-19, peu importe si elles ont d’autres problèmes de santé.

Avant aujourd’hui, la Santé publique accordait la priorité pour la vaccination aux femmes enceintes qui avaient deux problèmes médicaux ou plus, étant donné que les preuves montraient que les cas graves de morbidité reliés à la COVID-19 semblaient plus élevés chez les femmes qui avaient de tels facteurs de risque.

Les femmes enceintes peuvent maintenant fixer un rendez-vous en s’inscrivant en ligne pour participer à une clinique communautaire du Réseau de santé Vitalité ou du Réseau de santé Horizon. Si elles ne sont pas en mesure de prendre un rendez-vous en ligne, elles peuvent composer le 1-833-437-1424.

Exposition et éclosion

Une exposition possible à un cas positif de COVID-19 a été confirmé à la Garderie Happy Feet, à Grand-Sault, et les familles touchées en ont été informées.

La Santé publique a aussi recensé des sources possibles d’exposition Centre E. et P. Sénéchal (clinique de vaccination du Réseau de santé Vitalité), 60, rue Ouellette, à Grand-Sault, le lundi 19 avril entre 13h15 et 19h et à la oaroisse Holy Spirit (lieu de culte Saint Matthews), 45, promenade Dollard, à Saint-Jean, le dimanche 18 avril entre 11h et midi.

La Santé publique a de plus déclaré des éclosions dans deux foyers de soins spéciaux après un cas confirmé de COVID-19 dans chacun des établissements.

Des membres de l’équipe provinciale de gestion rapide des éclosions sont présents pour apporter leur soutien aux résidents et aux équipes de soins des établissements, soit au Pavillon Beau-Lieu, un foyer de soins spéciaux situé à Grand-Sault et au Murray Street Lodge, situé à Grand Bay-Westfield.