La commission de l’Énergie et des Services publics du Nouveau-Brunswick (CESP) a décidé d’augmenter les marges bénéficiaires maximales des stations-service. Les derniers ajustements remontaient à novembre 2019.

La marge maximale de vente à la pompe de carburant pour automobile augmente de 7,6%. Elle passe de 6,8 cents le litre à 7,3 cents le litre.

La firme mandatée par la CESP, Gardner Pinfold Consultants, a mesuré que les coûts d’exploitation des stations-service avaient augmenté de la même proportion entre 2017 et 2019.

«Rajusté pour tenir compte de la baisse des ventes de 5,8% de ces points de vente, le coût du litre a augmenté de 14,3%», a précisé la firme.

Par ailleurs, la marge maximale de vente au détail de mazout domestique augmente de 12,2%. Elle passe de 21 cents le litre à 23,6 cents le litre.

«Les détaillants de mazout domestique continuent de faire face à une conjoncture difficile au Nouveau-Brunswick, a expliqué Gardner Pinfold Consultants. Depuis de nombreuses années, la demande baisse en réponse à la concurrence accrue des combustibles de rechange (bois, gaz naturel, propane, etc.).»

L’entreprise a craint des interruptions ou des pertes d’approvisionnement dans les régions de la province où les coûts de livraison sont les plus élevés.

La CESP a pris une décision «partielle» le 20 avril. C’est-à-dire qu’elle justifiera officiellement sa décision dans le futur, en y apportant peut-être des modifications.

«Bien que nous trouvions encourageant que la CESP ait autorisé une augmentation des coûts de livraison et de la marge bénéficiaire maximale sur les carburants auto, nous devons attendre de voir la décision complète», a réagi la présidente du Conseil canadien de l’industrie des dépanneurs, Anne Kothawala.

Le consultant engagé par l’avocate de l’intérêt public, Robert D. Knecht a qualifié l’étude de Gardner Pinfold Consultants d’imparfaite. Il a notamment pointé la mauvaise représentativité de l’échantillon de détaillants étudié et le flou de certaines données.

 

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle