COVID-19: la Nouvelle Écosse, qui a fermé ses frontières jeudi, signale 38 nouveaux cas

La Nouvelle-Écosse signalait jeudi 38 nouveaux cas de COVID-19, alors que la province fermait sa frontière aux voyageurs «non essentiels» en provenance de la majeure partie du pays.

Des 38 nouveaux cas, 33 étaient signalés dans la région de Halifax; trois autres cas ont été enregistrés dans la zone est, alors que les zones nord et ouest signalaient chacune un nouveau cas. La province compte actuellement 111 cas actifs.

Les nouvelles restrictions de voyage annoncées plus tôt sont entrées en vigueur jeudi matin: les voyages non essentiels en Nouvelle-Écosse sont maintenant interdits de n’importe où au pays, sauf de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le conseil scolaire de Halifax a par ailleurs confirmé qu’un total de sept écoles étaient fermées en raison de cas confirmés. Le Syndicat des enseignants de la Nouvelle-Écosse demande une évaluation et une amélioration immédiates des protocoles dans les écoles. Le syndicat demande aussi que les enseignants et le personnel scolaire soient vaccinés en priorité.

L’éclosion en Nouvelle-Écosse a aussi conduit le gouvernement à annuler le Championnat du monde de hockey féminin, qui devait avoir lieu le mois prochain à Halifax et à Truro. Ce tournoi est donc annulé pour une deuxième année consécutive à cause de la pandémie. Celui de cette année avait déjà été reporté d’avril à mai, avant d’être finalement annulé.

L’Île-du-Prince-Édouard voisine signalait quant à elle jeudi un nouveau cas de COVID-19, une personne arrivée dans l’île en provenance de l’extérieur du Canada atlantique. On comptait jeudi 12 cas actifs dans la province. L’Île-du-Prince-Édouard a enregistré un total de 175 infections et aucun décès lié au virus depuis le début de la pandémie.