COVID-19: décès d’un jeune, 24 nouveaux cas et Edmundston en phase orange

Un jeune dans la vingtaine est décédé d’un variant de la COVID-19, a annoncé la médecin-hygiéniste en chef Dre Jennifer Russell mardi. La Santé publique a aussi rapporté 24 nouveaux cas.

Il s’agit de la plus jeune victime parmi les 36 personnes décédées du virus jusqu’à présent au Nouveau-Brunswick. Cette personne résidait dans la zone 1, soit le sud-est de la province et la région de Moncton.

Selon la Dre Russell, ce décès montre que ces variants du virus frappent les jeunes comme les plus âgés.

La région en confinement dans la zone 4, soit la région d’Edmundston et le Haut-Madawaska, passera en phase orange dès minuit (dans la nuit de mardi à mercredi).

Les régions de Grand-Sault et de Drummond resteront en orange jusqu’à ce que la situation soit réévaluée à la fin de la semaine.

La Dre Russell a annoncé que, parmi les 24 nouveaux cas annoncés mardi, aucune transmission communautaire n’a été détectée dans la zone 4, ce qu’elle qualifie d’encourageant.

Vingt-et-un nouveaux cas ont été confirmés dans la zone 4 et ils sont tous reliés à l’éclosion au foyer de soins Pavillon Beau Lieu, à Grand-Sault.

La Dre Russell a affirmé que plusieurs résidents et employés de cet établissement ont été vaccinés, et que les symptômes sont légers, ce qui démontre que le vaccin est efficace contre le variant sud-africain.

Selon elle, il reste à voir si le vaccin sera aussi efficace contre le variant provenant de l’Inde qui a été diagnostiqué dans la région de Fredericton.

La Dre Russell affirme cependant que selon les données disponibles, deux doses du vaccin offrent une protection contre la forme sévère de la COVID-19 et évite aux gens d’être hospitalisés dans la plupart des cas.

Deux nouveaux cas sont situés dans la zone 1 (région de Moncton). L’une de ces personnes est un travailleur étranger temporaire, alors que l’autre fait l’objet d’une enquête.

Il y a également un nouveau cas dans la zone 3 (région de Fredericton), qui est sous enquête.

Une éclosion a été déclarée au campus de Fredericton de l’Université du Nouveau-Brunswick puisque des cas ont été détectés dans des résidences étudiantes.

Une clinique de dépistage aura lieu dans la zone 3, à Nackawic, pour répondre à l’apparition d’une grappe de cas du virus. La clinique sera sur rendez-vous seulement, et sera ouverte du 28 au 30 avril.

Il y a maintenant 137 cas actifs de la COVID-19 dans la province. Six personnes sont hospitalisées, dont deux aux soins intensifs.

La province a également annoncé que les personnes âgées de 60 ans et plus sont maintenant admissibles à la vaccination.

La Dre Russell a aussi mentionné que le Nouveau-Brunswick peut s’attendre à recevoir 12 500 doses du vaccin de Moderna cette semaine.