Les Néo-Brunswickois qui ne se conforment pas aux nouvelles mesures d’isolement imposées la semaine dernière par le gouvernement Higgs pourraient faire face à une amende maximale de 20 400$.

Selon le paragraphe 34 de la version la plus récente de l’Arrêté obligatoire renouvelé et révisé COVID-19, une amende minimale de 480$ par jour peut être imposée à ceux qui refusent de demeurer dans l’un des six hôtels désignés dans la province.

Chaque cas de non-conformité constitue une infraction distincte.

«Lorsque la non-conformité se poursuit pendant plusieurs jours, la personne commet une infraction distincte pour chacun de ces jours», peut-on lire.

Depuis le 24 avril à 23h59, toutes personnes revenant d’un voyage facultatif, comme ceux revenant d’un voyage à l’étranger ou les snowbirds, les personnes qui déménagent dans la province, les personnes qui se sont rendues à l’extérieur de la province pour des motifs de compassion et les voyageurs d’affaires doivent obligatoirement s’isoler pendant au moins sept jours dans un hôtel désigné par la province à leurs frais, estimés à environ 200$ par jour.

La facture pour un séjour de 14 jours dans un hôtel s’élèverait à 2800$. Un examen des moyens financiers peut être effectué par le gouvernement provincial pour ceux qui n’ont pas les moyens de payer ces frais.

De plus, les mesures s’appliquent également aux voyageurs ayant reçu le vaccin contre la COVID-19.

Le cinquième jour de la période d’isolement à l’hôtel, le voyageur peut se soumettre à un test de dépistage de la COVID-19. Si le résultat est négatif, le voyageur peut compléter sa période d’isolement de 14 jours à la maison, à condition qu’il n’y ait personne d’autre avec lui, sauf les personnes avec qui il a voyagé. La personne doit subir un deuxième test de dépistage le 10e jour.

Des mesures similaires ont aussi été mises en place pour les étudiants postsecondaires, mais les frais seront couverts par la province.

Les hôtels désignés pour l’isolement sont situés à Fredericton, Saint-Jean, Moncton, Miramichi, Bathurst et à Campbellton.

La Croix-Rouge canadienne doit coordonner le tout. L’organisme sera chargé de fournir des repas, répondre aux besoins médicaux et assurer la sécurité.

Les voyageurs doivent se déplacer seuls ou en taxi de l’hôtel à leur domicile. Ils ne pourront pas faire du covoiturage ou être conduits par des membres de leur famille.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle